Cet article a été publié le: 9/09/21 16:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ Gestion de la crise du COVID-19: possible mise en examen de l’ex-ministre Agnès Buzyn

Abidjan, 09 sept 2021 (AIP) – L’ex-ministe française de la Santé, Agnès Buzyn, est convoquée vendredi 10 septembre 2021 devant la Cour de justice de la République (CJR) en vue d’une possible mise en examen.

Il s’agit d’un interrogatoire de première comparution au terme duquel une mise en examen peut-être prononcée, rapporte franceinfo, jeudi. Agnès Buzyn avait démissionné de son poste de ministre de la Santé en février 2020 au tout début de l’épidémie de COVID-19 et a été remplacée par Olivier Véran.

Cette convocation intervient dans le cadre de l’enquête menée depuis juillet 2020 sur la manière dont le gouvernement a géré l’épidémie. Outre Mme Buzyn, l’instruction menée par la CJR vise également l’ancien Premier ministre Edouard Philippe ainsi qu’Olivier Véran.

Des perquisitions avaient d’ailleurs été menées le 15 octobre chez Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Olivier Véran et chez le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Depuis un an, des milliers de plaintes sont arrivées à la CJR, selon François Molins, le procureur général près la Cour de cassation. La CJR est la seule juridiction habilitée à poursuivre et juger les Premiers ministres, ministres et secrétaires d’Etat pour les crimes et délits commis “dans l’exercice de leurs fonctions”.
(AIP)
cmas