Cet article a été publié le: 14/06/21 13:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ ITFC signe un accord-cadre pour soutenir le développement de secteurs économiques clés en République de Gambie (Communiqué)

Abidjan, 14 juin 2021 (AIP) – La Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC), membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), a signé un nouvel accord-cadre quinquennal en faveur du gouvernement de la Gambie, qui vise à fournir jusqu’à 50 millions de dollars US par an au pays.

Selon un communiqué oublié lundi 14 juin 2021 par APO Group, l’accord, signé avec Mambury Njie, ministre des Finances et des Affaires économiques (gouverneur de la BID), s’inscrit dans le cadre des efforts de l’ITFC pour minimiser les répercussions économiques du COVID-19 et renforcer les secteurs économiques clés des pays membres.

Cet accord-cadre, d’un montant de 250 millions de dollars, permettra de financer, avant exportation, les principales cultures marchandes telles que l’arachide et la noix de cajou, qui sont les principaux produits agricoles d’un secteur qui emploie (directement et indirectement) plus de 70% de la main-d’œuvre du pays. Il facilitera également les importations de produits agricoles essentiels tels que les engrais.

Dans le secteur de l’énergie, le financement permettra d’importer des produits de base essentiels tels que le pétrole raffiné, qui est crucial pour produire de l’électricité pour des industries importantes telles que l’industrie manufacturière, dans les secteurs de l’agriculture et les services.

Parmi les autres secteurs qui bénéficieront de l’accord-cadre quinquennal figurent, entre autres, la santé, grâce à l’importation de médicaments et d’équipements de santé, et le secteur privé, grâce aux facilités de financement accordées aux banques et aux institutions financières locales, ayant pour but final de supporter les PME locales. Des programmes de développement du commerce et d’assistance technique sont également prévus, visant à renforcer les capacités et à promouvoir l’échange d’informations et la diffusion des connaissances dans tous les secteurs.

Le ministre Mambury Njie a remercié l’ITFC pour son soutien continu, soulignant que cet accord-cadre soutiendrait les objectifs de développement national visant à promouvoir la diversification économique et la création d’emplois dans les principaux secteurs de croissance, tout en facilitant les flux commerciaux et d’investissements dans le pays, ainsi qu’au niveau mondial grâce à la participation du pays aux chaînes de valeur agricoles.

Réaffirmant l’engagement de l’ITFC à soutenir ses pays membres, Eng. Hani Salem Sonbol, PDG de l’ITFC, a déclaré que cet accord-cadre de cinq ans ouvrira la voie à une coopération accrue avec le gouvernement de la Gambie dans les secteurs économiques clés, tout en favorisant une plus grande collaboration avec le secteur privé naissant du pays pour stimuler la croissance des PME. “Outre le financement crucial de l’import-export, l’accord comporte également des dispositions visant à faire du pays une nation commerçante plus forte grâce à des programmes renforcés de développement des capacités et de transfert de connaissances”, a-t-il dit.

Depuis sa création en 2008, l’ITFC a approuvé un total de 607 millions de dollars Us en faveur de la République de Gambie. De l’énergie à l’emploi en passant par l’agriculture, cette opération réaffirme la stratégie éprouvée de l’ITFC consistant à investir dans les secteurs stratégiques clés de ses pays membres et à contribuer ainsi au développement des industries prioritaires.
(AIP)
cmas