Cet article a été publié le: 18/03/21 17:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ La FAO veut construire des systèmes agroalimentaires résilients en Afrique de l’Ouest (Communiqué)

Abidjan, 18 mars 2021 (AIP) – Le Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest et les 15 Représentations de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de la sous-région, participeront à la Réunion de l’Equipe Multidisciplinaire pour l’Afrique de l’Ouest qui se tiendra virtuellement du 22 mars au 24 mars, avec pour objectif de construire des systèmes agroalimentaires résilients en Afrique de l’Ouest.

La Représentation de la FAO en Côte d’Ivoire en partenariat avec le Ministère Ivorien de l’agriculture et du développement rural accueillera cet
événement annuel qui aura pour thème “Systèmes agroalimentaires résilients : reconstruire en mieux”, énonce un communiqué de presse de l’agence onusienne transmis à l’AIP, jeudi 18 mars 2021.

Pendant trois jours, les Représentations de la FAO se joindront aux organisations sous-régionales d’intégration économique et aux partenaires au développement pour définir la voie à suivre afin de sortir l’Afrique de l’Ouest et le Sahel de la dégradation actuelle de la sécurité alimentaire.

La 12e Réunion de l’Equipe Multidisciplinaire pour l’Afrique de l’Ouest se penchera également sur l’impact de la Covid-19 sur la sécurité alimentaire et la nutrition, et sur les moyens pour mettre en place des systèmes alimentaires durables et plus résilients.

L’Afrique de l’Ouest et le Sahel constituent une région où les défis et les opportunités sont sans cesse renouvelés. En 2020, la sous-région comptait
près de 410 millions d’habitants, avec un âge médian de 18 ans.

Les conflits, le changement climatique, la rareté de l’eau, les inondations et les sécheresses, la dégradation des sols, le chômage, en particulier chez les jeunes et les femmes, et les personnes handicapées, les maladies et les parasites transfrontaliers continuent d’entraver les efforts déployés par les gouvernements pour atteindre leurs objectifs de développement, notamment les engagements pris pour faire avancer le programme de développement durable de 2030 et ne laisser personne de côté.

Cette réunion, la deuxième depuis l’ouverture du bureau sous régional pour l’Afrique de l’Ouest à Dakar en 2019, vise à fournir un plan d’action pour les activités et les résultats à atteindre par la FAO en 2021. Il s’agit d’une plateforme d’échanges entre la FAO, les Gouvernements, Institutions
régionales, Partenaires techniques et financiers et organisations de producteurs.
(AIP)
cmas