Cet article a été publié le: 15/09/21 8:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ La RD Congo et la BAD veulent redynamiser leur coopération (Communiqué)

Abidjan, 15 sept 2021 (AIP) – Une mission de haut niveau du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) conduite par le directeur général pour la région Afrique centrale, Serge Nguessan, s’est rendue du 30 août au 4 septembre 2021 à Kinshasa pour renforcer les relations entre la Banque et la République démocratique du Congo (RDC).

Cette mission avait comme objectif le renforcement et la redynamisation de la coopération entre la Banque et la RDC, conformément à la volonté des nouvelles autorités congolaises d’accélérer la mise en œuvre des grands chantiers pour la transformation structurelle de l’économie et la croissance inclusive post – COVID-19, rapporte un communiqué de presse publié le 14 septembre par APO Group.

L’administrateur du Groupe de la Banque pour la RDC, Ilankir Matungulu, ainsi que le directeur général adjoint pour l’Afrique centrale et nouveau représentant-pays de la Banque en RDC, Solomane Koné, ont pris part à cette mission stratégique qui comprenait également des experts du bureau-pays à Kinshasa, en charge des secteurs clés, notamment dans les domaines économiques et opérationnels, les infrastructures et le développement social.

Des concertations fructueuses ont eu lieu avec les plus hautes autorités et les partenaires techniques et financiers basés en RDC. Les échanges avec la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, l’Union européenne et le Programme des Nations unies pour le développement, ont été axés sur le renforcement de la coordination et les synergies pour mieux relever les défis majeurs du pays.

Les échanges avec les hautes autorités ont notamment porté sur la situation politique, économique, sociale et sécuritaire de la RDC, mais également sur la coopération avec la Banque dans les domaines stratégiques, dont les infrastructures, la gouvernance, la relance économique et la création d’emplois.

Les autorités congolaises ont également salué la pertinence des axes d’intervention de la Banque et l’importance du portefeuille en cours d’exécution, qui comporte 31 opérations d’une valeur d’environ 1,62 milliard de dollars américains dans les secteurs stratégiques de la gouvernance, l’agriculture, les infrastructures de transport, l’énergie, l’eau et l’assainissement.

La BAD a réitéré son engagement à jouer son rôle de partenaire de premier plan dans la conception et la mise en œuvre des programmes et projets structurants inscrits dans le programme de développement du pays. Les autorités congolaises ont apprécié la décision du président de la Banque, Dr Akinwumi A. Adesina, de renforcer les ressources humaines du bureau-pays et d’élever la qualité de sa représentation en RDC par la nomination du directeur général adjoint pour l’Afrique centrale comme responsable pays.

La Banque mission a réaffirmé son engagement à appuyer le gouvernement dans l’organisation du forum de l’Alliance pour l’entreprenariat en Afrique d’ici à la fin de 2021.
(AIP)
cmas