Cet article a été publié le: 23/09/21 11:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ Le bureau d’Afreximbank pour l’Afrique Centrale en construction à Yaoundé (Communiqué)

Abidjan, 23 sept 2021 (AIP) – Une délégation de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a visité, mercredi 22 septembre 2021, le site devant abriter à Yaoundé, au Cameroun, le futur Centre de Commerce d’Afreximbank pour l’Afrique Centrale.

La délégation, conduite par le président d’Afreximbank, Professeur Benedict Oramah, était composée en outre de M. Aliyu Ahmed, M. Gamal Negm, Dr. Denny Kalyalya, M. Victor Jerôme Nembélessini Silué et M. Jean Marie Benoît Mani, tous membres du Conseil d’administration de la Banque, rapporte un communiqué de presse publié jeudi.

Ils étaient accompagnés de M. Denys Denia, M. George Elombi et M. Amer Kamel, vice-présidents exécutifs d’Afreximbank, ainsi que de Mme Kanayo Awani, directrice générale de l’Initiative pour le Commerce intra-africain d’Afreximbank, et de membres du personnel de la Banque.

Le terrain situé à Etoudi abritera Afreximbank Africa Trade Centre (AATC) pour l’Afrique centrale. Il s’agira d’un immeuble emblématique qui abritera le bureau régional de la Banque ainsi qu’un hôtel de classe mondiale, un centre d’information commerciale, un centre de conférence et un centre d’exposition commerciale, entre autres.

D’ici à la finalisation du projet, le bureau d’Afreximbank pour l’Afrique central qui sera officiellement ouvert le 24 septembre 2021 est accueilli provisoirement à l’immeuble du siège de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) à Yaoundé.

Le centre de commerce d’Afreximbank pour l’Afrique centrale s’inscrit dans le cadre d’un programme plus vaste visant à transformer les bureaux régionaux et le siège de la Banque en un réseau de centres de commerce africains.

La Banque africaine d’import-export a son siège social au Caire, en Égypte. Elle est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique. Depuis sa création, la Banque a beaucoup œuvré pour le soutien aux pays africains en temps de crise.

À travers le dispositif d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA), lancé en avril 2020, Afreximbank a décaissé plus de 6,5 milliards de dollars US en 2020 afin d’aider les pays membres à amortir les effets négatifs des chocs financiers, économiques et sanitaires causés par la pandémie de COVID-19. Soutien indéfectible de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf.
(AIP)
cmas