Cet article a été publié le: 18/03/21 17:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ Le Maroc et la Banque africaine de développement en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 (Communiqué)

Abidjan, 18 mars 2021 (AIP) – Pour faire face à la situation d’urgence, la Banque africaine de développement (BAD) soutient le Royaume du Maroc en apportant plus de 380 millions d’euros à travers le programme d’appui à la réponse au Covid-19 (PARC-19) et le financement additionnel du programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale (PAAPS-FA Covid-19).

D’après un communiqué de presse publié jeudi 18 mars 2021, d’importants moyens ont été mobilisés. Ainsi, 54 services d’urgences hospitalières ont été réhabilités, près de 670 nouveaux lits de réanimation installés, et plus de 30 nouveaux centres de dépistages rendus opérationnels. Des dispositifs pharmaceutiques spécifiques au virus ont également été financés.

Ces efforts, qui portent leurs fruits, ont permis d’éviter que la situation sanitaire ne se dégrade. “Le taux de guérison au Maroc, aujourd’hui de 90%, est parmi les plus élevés au monde”, affirme Abdelouahab Belmadani.

Le Maroc s’est fixé comme objectif d’endiguer totalement la pandémie. L’efficacité de sa réponse sanitaire en dépend. Ainsi, l’acquisition de plus de 200 000 kits de dépistage a bénéficié d’un soutien de l’institution. « Notre seul laboratoire est passé d’une capacité annuelle de 2 000 tests par an à 5 000 tests par jour. C’est une prouesse nationale ! », se félicite le professeur Hicham Oumzil, chef du département de virologie à l’Institut national d’hygiène (INH) qui explique la montée rapide de la capacité de test du Royaume.

Au Maroc, comme partout ailleurs, le virus a frappé beaucoup de monde. Des entreprises ont dû fermer, d’autres résistent péniblement. Dans ce combat quotidien contre le virus, la Banque africaine de développement a, en urgence, mobilisé 10 milliards de dollars pour soutenir la riposte sanitaire des pays africains et contribuer à relancer leurs économies.
(AIP)
cmas