Cet article a été publié le: 5/05/21 8:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ L’épidémie d’Ebola officiellement terminée en République démocratique du Congo (OMS)

Abidjan, 05 mai 2021 (AIP) – La date du 03 mai 2021 marque la fin de la 12ème épidémie de la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo (RDC), trois mois seulement après la notification du premier cas au Nord-Kivu, énonce un communiqué de presse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’épidémie d’Ebola qui a réapparu en février est survenue neuf mois après qu’une autre épidémie dans la même province a été déclarée terminée.

L’OMS félicite les autorités de la RDC et les agents de santé sur le terrain pour leur réponse rapide qui s’appuie sur l’expérience du pays dans la lutte contre les flambées d’Ebola. Cette épidémie est la quatrième que le pays connaît en moins de trois ans.

Onze cas confirmés et un cas probable, six décès et six guérisons ont été enregistrés dans quatre zones de santé du Nord-Kivu depuis le 7 février, date à laquelle le ministère de la Santé a annoncé la résurgence d’Ebola à Butembo, une ville de la province du Nord-Kivu et l’une des zones à risque de l’épidémie de 2018-2020. Les résultats du séquençage génomique effectué par l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) du pays ont révélé que le premier cas d’Ebola détecté lors de l’épidémie était lié à l’épidémie précédente. La source de l’infection n’a toutefois pas encore été déterminée.

« Il faut saluer les personnel de santé local et les autorités nationales pour leur réponse rapide, leur ténacité, leur expérience et leur travail acharné qui ont permis de maîtriser cette flambée », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

La riposte a été coordonnée par le Division provinciale de la santé (DPS) en collaboration avec l’OMS et ses partenaires.

La ville de Butembo est à environ 150 km de la frontière ougandaise et des inquiétudes ont été exprimées à propos d’une potentielle propagation transfrontalière de l’épidémie. Cependant, une riposte efficace a permis de limiter l’épidémie à la province du Nord-Kivu.

“Alors que la 12ème épidémie est terminée, il est nécessaire de rester vigilant et de maintenir un système de surveillance solide, car de potentielles recrudescences sont possibles dans les mois à venir. Il est important d’intensifier la surveillance continue de la maladie, le suivi des alertes et de travailler avec les communautés pour détecter et répondre rapidement à tout nouveau cas”, estime l’OMS.

L’épidémie de 2018-2020 était la 10ème en République démocratique du Congo et la plus meurtrière du pays, avec 3 481 cas, 2 299 décès et 1 162 survivants. Le pays a également connu sa 11ème épidémie qui a eu lieu dans la province de l’Équateur en juin de l’année dernière.

La Guinée connaît actuellement aussi une épidémie d’Ebola, débutée en février de cette année.
(AIP)
cmas