Cet article a été publié le: 4/10/21 21:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Jean Claude Kouassi veut plus de sécurité dans le District de la Vallée du Bandama pour booster le développement

Bouaké, 04 oct 2021 (AIP)- Le Ministre-Gouverneur, Jean Claude Kouassi, veut plus de sécurité dans le District autonome de la Vallée du Bandama pour booster le développement économique, social, culturel et environnemental dans cette entité territoriale particulière.

Il a signifié cela aux responsables des forces de défense et de sécurité de la région de Gbêkê qu’il rencontrait vendredi 1er octobre 2021 à la préfecture de région de Bouaké. « La sécurité avant tout, car la sécurité permet la stabilité et la paix. La stabilité et la paix favorisent et facilitent le développement économique, social, culturel et environnemental », a-t-il signifié aux FDS.

Jean Claude Kouassi entend sceller un pacte de confiance avec les hommes en armes afin que l’institution qu’il dirige puisse travailler davantage non seulement pour le développement des régions de Gbêkê et du Hambol que couvre le District de la Vallée du Bandama, mais aussi pour les accompagner dans leurs missions.

Jean Claude Kouassi a saisi l’occasion de cette rencontre pour expliquer une fois de plus le contenu de sa mission qui comporte deux volets. Notamment, un volet décentralisation et un volet déconcentration.

« Nous avons des compétences en matière de décentralisation ainsi qu’en matière de déconcentration. Au niveau de la décentralisation, notre mission va consister à créer des richesses et des emplois pour contribuer au développement humain dans la Vallée du Bandama. Au niveau de la déconcentration, nous avons un rôle de coordination, de réglementation et de planification. Et à la base de cette planification, il y a d’abord le schéma directeur auquel doivent se conformer les conseils régionaux et les communes », a-t-il indiqué à son auditoire.

(AIP)

rkk