Cet article a été publié le: 18/06/21 8:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ JMLDS 2021 le ministre Jean-Luc Assi invite à un changement de pratiques culturales


Abengourou, 18 juin 2021 (AIP) -Nos pratiques doivent changer si nous voulons disposer suffisamment de terres cultivables pour satisfaire aux besoins des 10 milliards d’habitants que comptera la planète d’ici 2050, a conseillé le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Jean-Luc Assi, jeudi 17 juin 2021, lors de la célébration à Abengourou de la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse.


« De même que nos modes de consommation doivent changer si nous voulons un monde meilleur », a préconisé le ministre de l’Environnement et du Développement durable.


Près de trois-quarts des terres libres, celles qui ne sont pas occupées par les glaces de la planète ont été dégradées par les activités humaines afin de répondre à une demande toujours croissante en matière de données alimentaires, de matières premières, de voies routières, de logements.


« La restauration est donc la voie incontournable pour récupérer ces terres dégradées, devenues quasiment inutiles dans notre système de production agricole », a-t-il fait.


Jean-Luc Assi a recommandé une planification plus efficace de l’utilisation des terres afin d’assurer une gestion de manière plus durable permettant de disposer suffisamment de terres pour satisfaire les besoins élémentaires et offrir un plus large éventail de biens et services aux générations présentes et futures.


La journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse (JMLDS) 2021 avait pour thème Restauration, terres, reprise »
(AIP)

nam/fmo