Cet article a été publié le: 15/11/20 18:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ JNP 2020: Des acteurs de la paix célébrés à N’douci

Tiassalé, 15 nov 2020 (AIP) – Une quinzaine de personnes dont des autorités ont été élevées au rang d’ambassadeur de la paix à N’douci, dimanche 15 novembre 2020, à  l’occasion de la commémoration de la 24e Journée nationale de la paix.

Elles ont reçu des diplômes d’honneur et la reconnaissance des populations de N’douci.

Le maire de la commune, Me Oboumou Golé Marcelin, a pris l’initiative d’offrir à ces artisans de la paix cette distinction.

Le faisant, il a estimé que leurs actions de sensibilisation et de prévention aussi bien dans les quartiers et villages que sur les réseaux sociaux ont permis d’éviter la résurgence de la crise sociopolitique à N’douci.

Il s’agit du préfet du département de Tiassalé, Vakaba Koné et du sous-préfet de N’douci, Mme Danho Sandrine-Oka, qui ont donné le ton avec des rencontres de sensibilisation.

À leur suite, Youssouf Camara, un cadre de N’douci, a mis en place une coordination des leaders de la jeunesse qui ont sillonné de jour comme de nuit tous les quartiers et villages de la commune pour parler aux jeunes et rétablir la confiance, a justifié le maire.

Ainsi, ils ont contribué à préserver N’douci du spectre de la violence et de la mort, a dit Kouamé Nguessan, président de la cérémonie.

Dès lors, les jeunes de N’douci ont été invités à continuer dans cette dynamique et à mériter la qualité d’ambassadeur de la paix. Pour y arriver, le maire leur a recommandé de toujours véhiculer le message de la paix qui doit être une série de comportements qui se traduisent en paroles et en actions.

Au delà, Oboumou Marcelin a insisté sur le respect des lois tout en invitant à promouvoir la justice et à reconnaître le bienfait. Quant à Kouamé Nguessan, ex-deputé qui co-parrainait la cérémonie avec Sanogo Alpha, un cadre au ministère de l’Education nationale, il a demandé de tourner le dos à la rumeur puis a félicité l’ensemble des chefs de village et de communautés qui ont pris une part active au processus de retour à la normalité.

Au nom des récipiendaires, Aliko Claver et Youssouf Camara ont exprimé leur gratitude au maire pour la distinction et ont pris l’engagement d’être de véritables ambassadeurs de la paix pour toujours, tout en demandant le soutien et l’accompagnement de tous.

La Journée nationale de la paix paix célébrée tous les 15 novembre en Côte d’Ivoire,  depuis 1996.

Cette 24ème édition se déroule dans un climat de vives tensions sociopolitiques qui a fait de nombreux morts et blessés, autour de la présidentielle du 31 octobre. Si N’douci a été épargnée par les crises des mois d’octobre et de novembre, en août, les prémices de la crise avec à la clé des affrontements intercommunautaires ont fait une douzaine de blessés.

(AIP)

kd/cmas