Cet article a été publié le: 17/11/22 11:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ JNP 2022: L’APD veut créer un  organe national des  guides religieux pour le règlement des crises

Sikensi, 17 nov 2022 (AIP)- Le président de l’ONG Agir pour la paix et le développement (APD), Maurille Komenan, a réaffirmé mardi 15 novembre 2022 à Sikensi, son vœu de création d’un organe national inclusif des guides religieux pour le règlement des crises socio-politiques qui pourraient survenir en Côte d’Ivoire.

M. Komenan et les membres de l’organisation de la société civile ont exprimé leur préoccupation au cours des échanges avec des guides religieux de la communauté musulmane de Sikensi minée par une mésentente entre des responsables religieux.

Les membres de l’APD se  sont successivement entretenus  avec le président du Conseil des imams, des Mosquées et des Affaires islamiques (COSIM) de Sikensi, El Hadj Diaby Moustapha à son domicile mitoyen à la mosquée Al Houda située à la gare routière et avec les dignitaires de la mosquée Al Bayane, jouxtant le grand marché de la ville.

La visite de l’équipe de l’APD aux guides religieux de Sikensi s’inscrivait dans le cadre de la célébration de  la 26è édition de la journée nationale de la paix.

Le leader de l’APD a invité les responsables musulmans à renforcer la cohésion au sein de leur communauté et se disposer à œuvrer avec leurs coreligionnaires,  homologues chrétiens et des autres confessions religieuses du pays, afin d’offrir à la Côte d’Ivoire, un organe « consensuel » de recours en cas de mésentente et de conflits suscités par les acteurs politiques.

« Nous avons vraiment besoin de cet organe car c’est chez vous que nous nous rendons, en majorité, les vendredis et les dimanches pour prier Dieu », a déclaré M. Komenan.

Les hôtes de l’APD ont salué la proposition et marqué  leur adhésion au besoin de consolidation de la cohésion sociale, tout en précisant que les prières quotidiennes dans leurs mosquées  sont dédiées au maintien d’un climat de paix dans le pays et dans le monde.

Les guides religieux ont formulé des bénédictions aux autorités du pays en l’occurrence le chef de l’État, aux membres de l »APD et en faveur de la paix sur l’ensemble du territoire national .

La délégation de l’APD avait assisté auparavant à la messe de la paix à la paroisse Saint Raphaël au quartier Sikensi A. Le curé de l’Eglise, N’Guessan Dibré Sandrin, y a exhorté les fidèles à être des « artisans » de paix, se référant notamment aux déclarations de l’apôtre Paul et du Pape François.

Les membres de l’APD ont exprimé leur gratitude au député maire N’Gata Brié Joseph, qui a pris part aux événements sportifs et religieux organisés dans la ville  à l’occasion de la commémoration de la journée nationale de la paix.

(AIP)

km/fmo