Cet article a été publié le: 10/08/21 20:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ JO 2020 : L’Etat octroie 25 millions FCFA de primes aux athlètes finalistes

Abidjan, 10 août 2021 (AIP)- L’Etat de Côte d’Ivoire, reconnaissant envers ses athlètes finalistes aux Jeux olympiques de Tokyo et à leurs encadreurs, dans les différentes disciplines, leur a octroyé mardi 10 août 2021, une somme totale de 25 millions de francs CFA en termes de primes d’objectif.

La remise des chèques aux différents bénéficiaires, par le ministre de la Promotion des sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho, a eu lieu au cours d’une cérémonie, à son cabinet, sis au Cabinet en présence des présidents des fédérations concernées.

Il s’agit de la sprinteuse Ta Lou Marie Josée, pour les 100 et 200 m dames (10 millions de FCFA), et son encadreur (6 millions de FCFA) et des taekwondo-in Traoré Aminata Charlène (3 millions de FCFA), Gbané Seydou (3 millions de FCFA) ainsi que leurs deux encadreurs (1,5 million de francs CFA chacun).

Pour chacun d’eux, le Ministre Danho a eu des mots de félicitation et d’encouragement au nom du gouvernement et du mouvement sportif ivoiriens pour « le courage, l’abnégation et la combativité » avec lesquels ils ont défendu les couleurs nationales en terre japonaise.

Il a jouté qu’ils sont désormais « le vaste chantier » qui servira de boussole pour la préparation des prochains jeux qui se dérouleront à Paris en 2024. Aussi, a-t-il  instruit les présidents des fédérations à élaborer des « projets structurants et innovants » que le ministère se fera fort d’accompagner en vue d’améliorer les performances de nos athlètes aux  prochaines joutes internationales.

Au nom de ses pairs, Ta Lou a exprimé la gratitude au gouvernement pour ses primes reçues ainsi qu’aux sportifs pour tous leurs messages « émouvants » à leur endroit lors des compétitions. Elle a plaidé pour des moyens conséquents afin de permettre aux athlètes de faire mieux dans trois ans dans l’Hexagone.

Le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD), Bamba Cheick Daniel, a salué la portée de ce geste du ministère car une toute première de « saluer les efforts » ayant échoué si près du but. Il a nourri la foi des responsables de fédérations d’œuvrer à faire de la Côte d’Ivoire, une nation olympique.

La Côte d’Ivoire a pris part aux JO 2021 avec 28 athlètes dans six disciplines. Elle a été auréolée d’une seule médaille en taekwondo dans la catégorie des (-67 kg) avec Ruth Gbagbi.

(AIP)

fmo