Cet article a été publié le: 21/07/21 16:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ JO 2021: L’Etat honore ses engagements vis-à-vis des athlètes

Abidjan, 21 juil 2021 (AIP)- L’Etat de Côte d’Ivoire honore ses engagements vis-à-vis des athlètes et leurs encadreurs présents à Tokyo, au japon, pour les Jeux olympiques (JO) dont l’ouverture est prévue pour vendredi 23 juillet 2021.
Ces athlètes et leurs encadreurs, installés au village olympique à Tokyo, ont reçu leurs primes de participation comme prévu et annoncé le 15 juillet, par le ministre de la Promotion des sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho, lors de la cérémonie de réarmement moral, à Abidjan.
Selon M. Danho, le Gouvernement de Côte d’Ivoire a pris toutes les dispositions nécessaires tout au long du processus des JO afin d’assurer à notre pays, une participation honorable au plus prestigieux événement sportif du monde. Il s’agit de la proximité du Gouvernement et de l’appui financier de l’État pour la qualification, la préparation et la participation des athlètes ivoiriens à ces jeux.
Le directeur général des Sports, Bertin Koffi, chef de délégation, veille au grain sur place au Japon, afin de permettre aux Éléphants olympiques d’aborder avec sérénité ces olympiades, souligne une note d’information du ministère sur sa page facebook.
Les JO 2021 se dérouleront du 23 juillet au 08 août, à Tokyo. Près de 11 000 athlètes dans 33 disciplines livreront 339 compétitions. La Côte d’Ivoire y participe avec 31 athlètes dans les disciplines du football, du taekwondo, de l’athlétisme, de l’aviron, du judo et du Kanoé-kayak.
L’objectif fixé aux ivoiriens est d’au moins trois médailles, soit une de plus que la précédente édition où le taekwondo avait décroché avait deux médailles dont une en or avec Cissé Cheick.
La sprinteuse Marie Josée Ta Lou portera le drapeau ivoirien lors du défilé des délégations à l’occasion de la cérémonie d’ouverture à laquelle sera présent le Ministre Paulin Danho et le président du Comité national Olympique (CNO-CIv), Lassana Palenfo, rappelle-t-on.
(AIP)
fmo