Cet article a été publié le: 20/11/20 22:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Journée mondiale de l’Enfance : Touré Mamadou échange avec des élèves d’un collège de Treichville sur leurs attentes

Abidjan, 20 nov 2020 (AIP)-Le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Touré Mamadou, a initié, vendredi 20 novembre 2020 au collège moderne cité du port de Treichville, des échanges directs avec plus de 800 élèves sur leurs attentes pour une Côte d’Ivoire meilleure, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’enfance.

En optant pour la stratégie d’écoute, M. Tour a  donné toute la place aux enfants à cette journée qui leur est dédiée pour se faire entendre. « Pour moi, le plus important dans cette journée c’est de donner  la parole aux enfants. Les enfants qui parlent aux papas, aux tontons », a-t-il signifié d’entrée de jeu.

Dans ce langage direct avec leur hôte, autour de la problématique ”comment rendre la Côte d’Ivoire meilleure ?’’ , les élèves ont abordé sans faux fuyant les sujets brulants du moment et qu’ils ont estimé indispensables pour leur devenir et pour le devenir de la Côte d’Ivoire.

Ainsi la question de la cohésion sociale, de la paix, la sécurité, l’amélioration des conditions de vie (construction des routes, hôpitaux, scolarisation des enfants…), la lutte contre la corruption, le respect de l’autorité mais également des lois ont été entre autres les grands sujets sur lesquels les élèves ont donné leur avis au ministre.

Pour sa part, Touré Mamadou a dit sa fierté d’entendre des élèves des classes de la sixième à la troisième aborder des “sujets au cœur des discussions des grands”. Il a promis remonter toutes les informations au chef de l’Etat. « Parce que tout ce qu’on fait c’est pour vous, il faut donc que tous les décideurs entendent votre message », a-t-il rassuré.

Par ailleurs,  cette journée dédiée à l’enfance a été l’occasion pour M. Touré de prodiguer de conseils aux enfants et de les inviter à être ”toujours les meilleurs”. Pour les encourager donc, le ministre a pris de forts engagements vis-à-vis des enfants de l’établissement qu’il entend honorer notamment par la mise en œuvre d’une  politique de saine occupation des élèves après les horaires de cours,  l’apprentissage de métiers, etc.

Chaque 20 novembre, le monde commémore l’anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant  en célébrant la journée mondiale de l’enfance. Pour l’occasion, depuis 2017, l’UNICEF demande aux adultes et aux jeunes du monde entier, de démontrer leur solidarité envers les enfants les plus défavorisés et les plus vulnérables, en les laissant prendre les commandes des médias, du sport, du divertissement, des affaires et même des gouvernements.

(AIP)

ebd/fmo