Cet article a été publié le: 7/10/20 13:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La CEDEAO et l’UA annoncent le déploiement d’observateurs à la présidentielle du 31 octobre

Abidjan, 07 oct 2020 (AIP)- La mission de solidarité conjointe CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest)-Union africaine (UA)-Nations Unies, dans un communiqué à l’issue de trois jours de consultations en Côte d’Ivoire, a annoncé le mercredi 7 octobre 2020 à Abidjan, le déploiement d’observateurs électoraux pour l’élection présidentielle prévu dans le pays le 31 octobre.

“La mission a informé les autorités et les acteurs politiques du déploiement d’observateurs de la CEDEAO et de l’Union africaine dans le cadre de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, afin de contribuer à sa crédibilité”, indique la mission, exprimant toutefois “sa préoccupation quant à l’absence de confiance entre les acteurs politiques”, tout en “condamnant également les actes de violence et les discours de haine aux relents communautaires”.

La mission a réitéré le ferme engagement des organisations qu’elle représente à accompagner le peuple de Côte d’Ivoire dans la phase cruciale de la consolidation de la démocratie, alors qu’elle ira à l’élection présidentielle le 31 octobre 2020.

Le commissaire de la CEDEAO en charge des questions politiques, de paix et sécurité, Général Francis Béhanzin, a rappelé que cette mission visait à offrir aux parties prenantes ivoiriennes, une plateforme additionnelle pour instaurer la communication et l’interaction entre les acteurs politiques afin qu’ils s’accordent sur des engagements consensuels pour une élection présidentielle inclusive, transparente et paisible.

La mission se félicite de l’engagement et de la volonté des autorités à promouvoir une élection inclusive, transparente, crédible et apaisée. Elle s’est félicitée des progrès réalisés dans la préparation des différents volets techniques pour une élection présidentielle dont les résultats seraient acceptés par tous.

Elle encourage par ailleurs la Commission électorale indépendante (CEI), à poursuivre les rencontres avec les différents candidats pour trouver des solutions aux questions en suspens, invitant les parties prenantes à favoriser le dialogue pour l’organisation et la tenue d’une élection respectueuse des droits de l’homme.

Dans le cadre des efforts de diplomatie préventive de la CEDEAO, de l’UA et des NU ainsi que du Conseil de l’Entente visant à promouvoir la tenue d’une élection présidentielle crédible, transparente et pacifique en Côte d’Ivoire le 31 octobre 2020, une mission conjointe de haut niveau y a séjourné du 04 au 07 octobre 2020.

Quatre candidatures ont été validées par le Conseil constitutionnel en vue de cette élection présidentielle ivoirienne. Il s’agit du président sortant Alassane Ouattara du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Pascal Affi N’guessan du Front populaire ivoirien (FPI) et Kouadio Konan Bertin dit KKB (indépendant).

(AIP)

gak/tm