Cet article a été publié le: 3/12/21 7:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI encourage les populations d’Abengourou à s’inscrire sur la liste électorale

Abengourou, 03 déc 2021 (AIP)- Le secrétaire permanent adjoint de la Commission électorale indépendante (CEI), Emile Ebrottié, a encouragé jeudi 02 décembre 2021 lors d’une conférence sur « L’élection, instrument de renforcement de la paix sociale », les populations d’Abengourou à prendre toutes les dispositions pour se faire inscrire sur la future liste électorale pour détenir leur carte d’électeur.

M. Ebrottié a confié aux populations que la liste électorale sera disponible en 2022 et les élections locales auront lieu en 2023. Présent à Abengourou dans le cadre de la campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale initiée dans plusieurs villes du pays, il a expliqué aux populations les avantages et l’intérêt des élections qui sont le seul moyen d’accès au pouvoir en Côte d’Ivoire.

Le superviseur de la CEI en charge des régions de l’Indénié-Djuablin du Moronou, du N’Zi et de l’Iffou a demandé aux partis politiques d’éduquer leurs militants et éviter de boycotter les élections en prenant part à toutes les étapes du processus.

Il a demandé à l’assistance en majorité des élèves du Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) de l’Institut national de formation des agents de santé (INFAS) et des grandes écoles d’Abengourou à participer à tous les votes pour choisir leurs gouvernements et à ne pas se laisser manipuler.

« N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure qui vous jettent en pâture », a prévenu M. Ebrottié. Il a demandé de faire également confiance à la CEI qui a pour elle, la sincérité et la transparence électorale l’une de ses missions essentielles, pour maintenir la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Les émissaires du président de la CEI, Ibrahim Coulibaly-Kuibiert, ont saisi l’occasion pour recueillir les préoccupations des populations. Ils ont remis des documents électoraux pour permettre aux populations de mieux connaître l’institution à charge de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire, et de s’imprégner de son mode opératoire.

(AIP)

nam/cmas