Cet article a été publié le: 26/11/21 14:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI réaffirme sa volonté de continuer à “jouer la transparence” durant les scrutins

Gagnoa, 26 nov 2021 (AIP)- La Commission électorale indépendante (CEI) a réaffirmé sa volonté de continuer à “jouer la transparence” du scrutin présidentiel 2025 et des autres élections à venir, a assuré sa superviseur pour le district autonome du Gôh-Djiboua, Me Yapobi Ketty Yolande, vendredi 26 novembre 2021 à Gagnoa.

« Nous avons un rôle à jouer, nous l’avons déjà joué et continuerons de le jouer », a assuré Me Yapobi, parlant de la volonté de son institution de maintenir les élections en Côte d’Ivoire, dans une « transparence absolue ».

Une délégation de trois commissaires nationaux de la CEI est venue animer une campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale au lycée professionnel de Gagnoa, sous le thème, ‘Election, instrument de renforcement de la paix sociale’, et en présence des autorités administratives, coutumières et militaires locales.

Elle a réaffirmé que son institution sait qu’elle a ce rôle de transparence auquel tient particulièrement les Ivoiriens, avant d’expliquer que la CEI a joué sa partition qui a permis d’arriver à des élections apaisées.

Neuf délégations constituées de commissaires centraux de la CEI parcourent la Côte d’Ivoire pour sensibiliser les populations à la nécessité de s’inscrire sur les listes électorales, et de prendre part aux différents scrutins.

Une révision de la liste électorale est prévue en 2022, a annoncé Me Yapobi, qui avait à ses côtés, le commissaire central Fernand Gauze  et Doumbia Soumahila, secrétaire permanent.

(AIP)

Dd/ask