Cet article a été publié le: 16/09/20 4:30 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La Cellule civilo-militaire de Transua prône la paix  entre les populations  d’Attokoum et de Kouassiseranou

Bondoukou, 16 sept 2020 (AIP) – Le président de la Cellule civilo-militaire (CCM) du département de Transua, à 75 km de Bondoukou Nanan Adou Moffon Ababio a prôné la paix et la cohésion sociale entre les populations des localités d’Attokoum et de Kouassiseranou.

Lors d’une campagne de sensibilisation, initiée le mardi 15 septembre 2020, Nanan Adou, accompagné d’une délégation de la CCM, s’est entretenu avec les populations de ces deux localités frontalières pour les inviter à vivre ensemble, en harmonie en préservant la paix et la cohésion sociale.

Selon le président, la Cellule a été créée, entre autres, pour prévenir les conflits entre les populations « On ne peut rien régler dans le désordre mais, tout doit se faire dans le dialogue et la paix », a-t-il fait savoir. Il a indiqué qu’il est important de préserver les biens publics en évitant de s’adonner aux actes de vandalisme qui met le pays en retard.

Pour le guide coutumier, par ailleurs chef de Transua, la cellule est également présente pour faciliter la cohabitation entre populations et éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS),  à travers une confiance mutuelle qui doit se traduire par le partage des informations en cas de situation suspecte aux frontières.

La CCM de Transua a été créée en octobre 2019, suite à un atelier sur le renforcement du dialogue socio-sécuritaire initié par le secrétariat du Conseil national de sécurité (CNS) en vue de rétablir et consolider le lien armée-nation et la confiance entre les FDS et la population.

(AIP)

zaar/ask