Cet article a été publié le: 2/05/21 10:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP / La centrale syndicale Dignité dénonce la cherté de la vie dans la Marahoué

Bouaflé, 2 mai 2021 (AIP) – Le représentant local de la centrale syndicale Dignité, Tra Bi Henri, a dénoncé samedi 1er mai 2021, lors de la célébration de la fête du travail à la préfecture de Bouaflé, la cherté de la vie dans la région de la Marahoué.

Il a plaidé pour l’amélioration du plateau technique du centre hospitalier régional (CHR) de Bouaflé, le renforcement de la sécurité, la destruction des fumoirs, la réglementation du grand marché de Bouaflé pendant les jours d’affluence et la construction de feux tricolores.

Au niveau national, le représentant de la centrale syndicale Dignité a exprimé la reconnaissance des travailleurs au chef de l’Etat pour tous les acquis et souhaité pour l’octroi du salaire d’un 13ème mois aux fonctionnaires.

La fête du travail à Bouaflé s’est déroulée dans la sobriété en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, en présence du ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Zoro Bi Ballo Epiphane.

(AIP)

Ns/kp