Cet article a été publié le: 13/10/20 8:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La chefferie Tchagba du village Abadjin-Kouté présentée à la population

Songon, 13 oct 2020 (AIP)-   Les membres de la chefferie Tchagba d’Abadjin-Kouté ont été présentés, à la place publique dudit village, à l’occasion d’une cérémonie organisée le samedi 10 octobre 2020, parrainé par le doyen de la génération Tchagba, Issif Yepi Esaie.

Gervais Nimba Aké a été désigné comme chef de village d’Abadjin-Kouté, avec pour adjoint, Florent Avoua Danho.  Quant à Esaie Allé Abie, il a été nommé deuxième chef adjoint.

Tous les trois ont accepté l’honneur à eux fait par leurs amis de génération qui les ont proposés comme chefs et toute la population d’Abadjin-Kouté dans toutes ses composantes qui a validé les choix. Ils ont promis être à la hauteur, relever le défi et travailler avec toute la génération Tchagba, toutes les catégories confondues pour le développement du village et le bonheur de leurs parents.

Cette cérémonie de présentation du nouveau chef du village d’Abidjan-Kouté marque le point culminant de l’ascension de la génération Tchagba au pouvoir, après les Dougbo qui ont dirigé les affaires du village durant 15 ans comme le stipule leurs us et coutumes, selon le secrétaire général de la génération Tchagba, Kraidy Celestin.

Les  membres de la génération Tchagba ont tenu trois assemblées générales, du 28 juin au 19 juillet 2020 en vue de proposer des personnes jugées aptes à diriger le village. Après la sélection, dira-t-il, les choix se sont portés sur ces trois personnes cités ci-dessus.

Le nouveau chef du village Abadjin-Kouté issu de la génération Tchagba, Gervais Nimba Aké, est un  inspecteur au service construction au district d’Abidjan, marié et père de trois enfants.

Après cette cérémonie de présentation, une intronisation du nouveau chef sera faite par les autorités administratives avant la prise effective de fonction prévue pour bientôt, a-t-on appris

Bien avant  la cérémonie de présentation du nouveau chef de village d’Abadjin-Kouté, des individus ont tenté de dissuader les invités à prendre part à la cérémonie en érigeant des barricades à l’entrée du village. Après plusieurs heures de tension, la cérémonie a pu se tenir  grâce à l’intervention des doyens du village.

(AIP)

tg/fmo