Cet article a été publié le: 22/10/20 10:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La chefferie Tchagba du village Akouédo réclame le dédommagement de son site cédé à une société

Abidjan, 22 oct 2020 (AIP)- La chefferie Tchagba du village Akouédo dont la parcelle de 10 hectares a été cédée à la société Rascom au niveau du carrefour Faya, a animé une conférence de presse, pour réclamer leur dédommagement immédiat après plusieurs années de patience.

« En 2006, lors de la visite du Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, aux populations du village d’Akouédo, une promesse de dédommagement du site de 10 hectares, situé au carrefour Faya, octroyé à la structure Rascom a été faite. A la suite cette annonce, tous les fils et filles du village étaient dans la joie. Malheureusement, depuis cette date jusqu’à ce jour, aucun dédommagement n’a été fait. C’est pourquoi nous crions, aujourd’hui notre indignation et réclamons un dédommagement », a indiqué mardi 20 octobre 2020, le directeur de cabinet de la chefferie Tchagba du village d’Akouédo Séverin Gnango Alloboué.

Poursuivant, il a rappelé que « ce site abritait des activités diverses, sources de revenus pour les populations du village d’Akouédo mais en janvier 2020, l’Etat de Côte d’Ivoire a détruit toutes les bâtisses construites sur ce site sans préavis, laissant les familles dans le désarroi ».

Face à cette situation, la chefferie Tchagba du village a adressé de nombreux courriers de demandes d’audiences auprès des autorités compétentes sans suite favorable. « Nous prions les autorités de respecter leurs engagements vis-à-vis de la population villageoise, auquel cas, ce site sera octroyer à une autre structure », a prévenu le directeur de cabinet de la chefferie, Séverin Gnango Alloboué.

(AIP)

tg/tm