Cet article a été publié le: 11/09/21 10:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/La CNPS rassure les travailleurs indépendants des dispositions prises pour la réussite de leur régime social

San Pedro, 11 sept 2021 (AIP)-Le conseiller technique du directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), Bamba Amed, a annoncé que tous les moyens nécessaires ont été mis en œuvre pour la réussite du régime social des travailleurs indépendants (RSTI), lors de la cérémonie d’information et de sensibilisation sur ce nouveau produit, vendredi 10 septembre 201 à San Pedro.

Selon M. Bamba, la CNPS a mis en place des procédures numérisées, simplifiées pour faciliter l’affiliation des travailleurs indépendants et le paiement de leur cotisation, en tenant compte de la spécificité de ce secteur. Ils peuvent même payer leurs cotisations à partir du téléphone portable quel que soit le lieu où ils se trouvent, avec la possibilité de le faire journellement, mensuellement, trimestriellement ou annuellement.

« Ils n’ont aucune inquiétude à se faire pour le paiement de leurs prestations. Même à ce niveau, les procédures sont simplifiées, nous allons vers la dématérialisation, c’est-à-dire de moins en moins de papiers », a-t-il dit. Il a rassuré ceux qui ont des appréhensions que la CNPS dispose de moyens modernes qui lui permettent désormais d’offrir des prestations dans les meilleurs délais.

Le régime social des travailleurs indépendants (RSTI), ses fondements juridiques, les avantages et les modalités de mise en œuvre ont été présentés aux populations, notamment les autorités politiques et administratives, les chefs de services, les guides religieux, les responsables des associations des différents corps de métiers et leurs faitières.

Le RSTI a été institué par l’ordonnance du 17 juillet 2019, en vue d’assurer une couverture sociale à toutes les personnes qui travaillent pour leur propre compte et ne bénéficiant pas d’avantage parce qu’elles ne sont pas des travailleurs salariés du privé, des fonctionnaires ou agents de l’Etat.

Le RSTI offre deux principales prestations sociales aux adhérents, à savoir les indemnités journalières (ou revenus de remplacement) et une pension de retraite. En cas de maladie ou d’accident occasionnant une incapacité de travail de plus de 14 jours, une indemnité égale à plus de 50% du revenu déclaré par le travailleur, dans la limite de 90.000F par mois, lui est versée. En cas de maternité, lorsque la femme travailleuse arrête de travailler pendant trois mois, elle bénéficie d’une indemnité qui est égal à 100% du revenu qu’elle a déclaré dans la limite de 180.000F par mois.

Les cotisations sont évaluées à un taux de 12% pour le régime de base applicable aux revenus mensuels qui varient de 30.000F à 180.000F. A ce niveau les cotisations varient entre 3.600F et 21.600F. Lorsque le revenu mensuel est supérieur à 180.000F, le travailleur indépendant cotise à la retraite complémentaire pour la différence à un taux de 9% du revenu.

La première opération d’enrôlement de masse des travailleurs indépendants de la ville de San Pedro s’est déroulée de mardi à vendredi.

En Côte d’Ivoire, la protection sociale concerne les travailleurs du privé, les fonctionnaires et agents de l’Etat qui représentent à peu près 10 à 12% de la population. A travers le RSTI près sept millions de personnes bénéficieront de la protection sociale qui se veut inclusive, facile d’accès et adaptée aux réalités sociologiques.
(AIP)
nbf/kp