Cet article a été publié le: 28/09/20 7:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La cohésion sociale et la sensibilisation contre le COVID 19 au centre du Festival « Adayé Kessiè » à Tabagne

Bondoukou, 28 sept 2020 (AIP) – Le commissaire général du Festival « Adayé Késsiè », Ouattara Bini Daouda a fait savoir que le peuple Brong entend œuvrer en faveur de la cohésion sociale et de la sensibilisation contre la maladie Coronavirus dans le Gontougo et toute la Côte d’Ivoire, lors de la célébration de cette fête culturelle, dimanche 27 septembre 2020, à Tabagne, localité à 40 km de Bondoukou (Nord-est).

Ouattara Daouda a expliqué que le renforcement de la cohésion sociale entre les populations s’avère plus que jamais nécessaire à cause de l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon et a indiqué qu’une mobilisation forte pourra contribuer à vaincre la pandémie du COVID 19 qui fait d’énormes dégâts dans le monde entier.

Le commissaire général a affirmé que le Festival a atteint son objectif qui  est la promotion du « Vivre ensemble » et de la paix entre les douze ethnies vivant dans le royaume Brong et la campagne de sensibilisation menée par la Croix rouge sur les mesures barrières édictées par le Gouvernement afin de briser la chaine de propagation de la maladie à Coronavirus.

Ces festivités qui ont rassemblé l’ensemble des guides coutumiers du royaume a été l’occasion également pour le parrain, le  ministre Sidiki Diakité d’inviter la chefferie traditionnelle locale à jouer davantage  son rôle de cohésion sociale,  de paix, de résolution des conflits et de réconciliation dans la région, grâce à son nouveau statut voulu par le Président Alassane Ouattara.

« Vous aurez la responsabilité de montrer la bonne marche et démarche pour pouvoir aboutir à la paix, à la fraternité, à la solidarité dans la société », a-t-il fait savoir.

Le Festival « Adayé Kessiè qui est à sa cinquième édition marque la fin des fêtes de l’igname dans le royaume Brong et se traduit par la parade du roi et des chefs de provinces ainsi que la démonstration des danses traditionnelles.

(AIP)

zaar/ask