Cet article a été publié le: 15/07/21 10:28 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La communauté villageoise d’Adjamé-Bingerville opposée au mode de désignation de son chef

Bingerville, 15 juil 2021(AIP) – La communauté villageoise d’Adjamé-Bingerville a organisé, mercredi 14 juillet 2021 le long de la voie principale de la ville, des manifestations pour dénoncer le mode de désignation du chef du village, Awaka Alfred.

Le chef sortant Agbo Honoré, issu de la génération Dougbo, a choisi M. Awaka Alfred de la génération Tchagba comme son successeur, contrairement au processus de désignation qui voudrait que le chef soit désigné par les membres de sa génération.

Le responsable de la génération Tchagba, Koudjé Assandré, a exprimé son étonnement et son mécontentement que l’un des leurs soit désigné par le sous-préfet Bédia Oswald comme chef sans l’approbation de la génération.

“Notre choix aux assises s’est porté sur la personne de Mobio Aboussou Guy Georges pour être le chef du village. Alors c’est avec regret que je viens d’apprendre ce qui se passe actuellement”, a clamé Koudjé Assandré.

Aux dires de M. Abé Napé Siméon, membre de la génération, le sous-préfet Bédia Oswald, au lieu d’entériner le choix des villageois porté sur Mobio Aboussou Guy Georges, le 27 mars 2021, a annoncé Awaka Alfred comme chef.

Joint au téléphone pour avoir sa version des faits, Awaka Alfred n’a aucunement voulu s’exprimer sur le sujet.

(AIP)

gf/tad/kp