Cet article a été publié le: 14/09/20 12:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La construction de trois salles de classe met fin à l’école alternée à Tiemba

Odienné, 14 sept 2020 (AIP)- L’école primaire publique du village de Tiemba, dans le département de Séguélon (région du Kabadougou), dispose de trois nouvelles salles de classe qui viennent combler un déficit à ce niveau, obligeant, auparavant, les enseignants à dispenser les cours, aux différents niveaux, de façon alternée.

L’école, bien que comprenant les six niveaux d’enseignement du cycle primaire, ne disposait jusqu’alors que d’un bâtiment de trois classes construit par le conseil régional. Chaque salle abritait deux niveaux.

« L’un venait le matin et l’autre le soir. C’est ce qu’on faisait pour avoir les deux niveaux », a confié le directeur Oumarou Konaté, se félicitant de rentrer en possession, en cette veille de rentrée, de ce nouveau bâtiment de trois classes.

Il a relevé l’effet bénéfique qu’aura cette nouvelle infrastructure sur le niveau scolaire des enfants du village auprès de qui l’école suscite de plus en plus d’engouement. « L’an dernier des parents en cours d’année sont venus arracher leurs enfants des classes au profit de l’éducation religieuse. Mais ces enfants ont refusé et les parents ont fini par céder. Jusqu’à la fin de l’année scolaire, ils sont tous revenus au point où l’école madrassa du village a fermé », s’est-ils souvenu avec bonheur.

Le nouveau bâtiment a été offert par l’ONG allemande Nachhaltig Gegen Hunger (NGH). Il comprend également un bureau du directeur.

L’infrastructure a été officiellement mis à la disposition des bénéficiaires, lors d’une cérémonie solennelle, au sein de l’établissement, samedi 12 septembre 2020, présidée par le préfet de Séguélon, Dongo Kobénan.  La cérémonie a enregistré également la présence de la présidente de l’ONG, Angélica Saavedra, du président du conseil régional du Kabagougou, Souleymane Koné ainsi que des responsables locaux de l’Education nationale avec à leur tête le directeur régional, Naffo Coulibaly.

Mme Saaavedra s’est félicitée de l’aboutissement de ce projet qui participe de l’appui multiforme que son ONG apporte au secteur de l’Education en Côte d’Ivoire.

Les officiels tour à tour, à la suite des populations, à travers la voix du chef de village, ont exprimé leur gratitude au donateur, avant de lancer en chœur le message de la promotion de la scolarisation surtout de la jeune fille, dans cette zone où la problématique se pose avec acuité.

(AIP)

kg/tm