Cet article a été publié le: 23/12/20 16:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La coordination de la confédération des professionnels de la filière bovine-ovine-caprine et laitière officiellement installée

Bouaké, 23 déc 2020 (AIP)- Le secrétaire général de la préfecture de Bouaké, Ankoun Kouadjo, a procédé mardi 22 décembre 2020 à l’installation officielle de la coordination de la confédération des professionnels de la filière bovine-ovine-caprine et laitière de Côte d’Ivoire (INTERBOVICI) dirigée par madame Koné Korotoumou.

Créée le 04 novembre 2019 par trois fédérations nationales issues elles-mêmes des unions régionales, cette organisation faîtière de la filière bétail et viande compte en son sein une centaine de sociétés coopératives reparties dans une douzaine de régions du pays.

Elle poursuit plusieurs objectifs dont, entre autres, promouvoir et développer le mouvement coopératif dans le secteur bétail, contribuer à la résolution des problèmes de production, de commercialisation et de transformation des produits du secteur, améliorer la qualité et la traçabilité de ces produits et promouvoir l’emploi des jeunes.

Selon le président du conseil d’administration de cette organisation, Koné Moussa Maintou, l’atteinte de ces objectifs devrait pouvoir permettre à la filière bétail et viande d’être l’un des principaux leviers de l’économie ivoirienne. Ce dernier a donc saisi l’occasion de cette cérémonie pour en appeler à l’esprit d’engagement de tous afin de relever ce défi.

« Je voudrais, à partir d’ici, lancer un appel à toutes les organisations membres de notre confédération. Il est temps que nous nous engagions tous sur le chemin de la professionnalisation de notre secteur d’activité. C’est maintenant que chacun doit s’engager dans une vision commune. Et je suis convaincu qu’avec la foi, l’amour, l’intégrité et la persévérance dans nos actions nous réussirons », a-t-il lancé.

Le secrétaire général de la préfecture de Bouaké, Ankoun Kouadjo, qui présidait cette cérémonie, a transmis les félicitations et les encouragements du préfet de la région de Gbêkê et du département de Bouaké, Tuo Fozié, à l’ensemble des opérateurs de la filière bovine-ovine-caprine et laitière pour la mise en place de l’INTERBOVICI.

Il a souhaité que cette organisation puisse contribuer efficacement à l’assainissement du secteur du bétail et joue pleinement le rôle qui est le siens. A savoir, faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit autosuffisante en protéine animale.

(AIP)

rkk