Cet article a été publié le: 20/09/21 13:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La coordination Gbêkê du mouvement « Zéro Victime » plaide pour la libération de Touré Alpha Moustapha

Bouaké, 20 sept 2021 (AIP)- Dans une déclaration dont l’AIP a reçu copie lundi 20 septembre 2021, la coordination Gbêkê du mouvement « Zéro Victime » plaide pour la libération du président national de ce mouvement, Touré Aladji Moustapha (dit Al Moustapha), mis sous mandat de dépôt depuis le 26 août 2021 pour faux et usage de faux dans des documents administratifs.

« Tout en déplorant l’acte et loin de contribuer à encourager de telles attitudes, nous demandons l’indulgence de notre papa ADO et celle de la justice pour notre aîné et président Touré Al Moustapha », stipule cette déclaration.

Les auteurs de ce plaidoyer souhaitent que ces erreurs du mis en cause n’annihile pas tous les actes positifs qu’il a posé dans le cadre de la promotion de la culture ivoirienne et de la paix en Côte d’Ivoire.

« Nous souhaitons, que les erreurs de l’homme ne prennent pas le pas sur son engagement pour la culture ivoirienne, son sens du patriotisme, son soutien indéfectible à la jeunesse et sa détermination à œuvrer pour la paix dont le mouvement Zéro victime est la preuve palpable », souligne le document.

Ils sollicitent, par ailleurs, le soutien du ministre d’Etat, ministre de la défense, Téné Birahima Ouattara, et du ministre des transports, Amadou Koné, pour l’aboutissement heureux de leur requête au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, et à la justice. « Aussi, nous demandons pardon à nos papas Téné Birahima Ouattara, ministre d’Etat, ministre de la défense, et Amadou Koné, ministre des transports, de nous venir en aide en s’impliquant pour la libération de notre cher président Al Moustapha », plaident-ils.

Les membres de la coordination Gbêkê du mouvement « Zéro victime », ont, en outre, exhorté leur président national à rester fort dans cette « difficile épreuve » qu’il traverse tout en implorant la main protectrice de Dieu sur lui.

(AIP)

rkk