Cet article a été publié le: 2/05/21 11:01 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/La coordination RHDP du N’zi remet 15 T de vivres à la communauté musulmane

Dimbokro, 2 mai 2021 (AIP) – La coordination régionale du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) dans le N’Zi, conduite par le Pr Ly Ramata Bakayoko, a remis 15 T de vivres à la communauté musulmane des départements de Dimbokro, Bocanda et de Kouassi-Kouassikro, samedi 1er mai 2021 à la grande mosquée de Dimbokro.

Ces vivres, composés de 10 T de riz et de cinq tonnes de sucre, constituent un acte de solidarité et de soutien des fils et filles de la région à la communauté musulmane qui observe depuis quelques semaines le ramadan.

Elle doit savoir que leurs enfants sont unis derrière leur grand chef, le président de la République, pour qui ils doivent toujours faire des prières et des bénédictions, a dit le maire Bilé Diéméléou.

Le Pr Ly Ramata Bakayoko a appelé au maintien et à la consolidation de la cohésion et du vivre ensemble pour que le pays continue le développement et la paix si chèrement acquis par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Elle salué la tolérance qui a toujours prévalu au sein des religions en Côte d’Ivoire, invitant les guides religieux à poursuivre leurs efforts. Ly Bakayoko a affirmé qu’en matière de tolérance religieuse, rien n’est jamais acquis, faisant remarquer qu’une minorité d’individus peut créer des troubles.

Le chef de la communauté musulmane locale, l’imam Moustapha Doumbia, s’est dit très honoré par cet acte de générosité et de solidarité des fils et filles de la région du N’zi à toute la communauté musulmane de Dimbokro, Bocanda et de Kouassikouassikro.

Il a exprimé toute sa fierté et sa reconnaissance aux donateurs avant de formuler des vœux de santé, de prospérité et de paix à l’endroit du président de la République, du gouvernement, des donateurs et du pays.

La coordination régionale du RHDP du N’zi fait ce type de don à la communauté musulmane chaque année à l’occasion du ramadan.

La délégation était composée du directeur général de la LONACI, Dramane Coulibaly, du conseiller économique, social, environnemental et culturel, Eugène Koffi.

(AIP)

Ik/kp