Cet article a été publié le: 29/05/22 0:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La CSCI des Grands ponts formée au plaidoyer sur le changement climatique

Dabou, 29 mai 2022 (AIP)- Des membres de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) des Grands ponts ont été formés au suivi des activités de plaidoyer sur le changement climatique, vendredi 27 mai 2022, à la préfecture de Dabou.

Cette formation s’inscrit dans le projet “BENKADI”. Il s’agit d’un projet de plaidoyer sur les changements climatiques exécuté en consortium dans quatre pays de la sous-région que sont le Mali, le Burkina Faso, le Bénin et la Côte d’Ivoire.

Le projet bénéficie de l’appui technique d’une organisation non gouvernementale hollandaise et du financement du ministère des Affaires étrangères de ce pays, a révélé la cheffe de délégation de la CSCI des Grands ponts, Koné Matchengué.

L’objectif de la formation est d’acquérir les techniques pour faire le suivi des activités à mener dans le cadre du plaidoyer sur le changement climatique, dans la région des Grands ponts.

Ainsi, la formation a porté sur les changements climatiques, les techniques de suivi des initiatives de “BENKADI”, et le module sur le genre et inclusion dans le cadre des activités du projet.

Les populations cibles sont les leaders communautaires, la chefferie, les femmes, les religieux, les jeunes et les personnes en situation de handicap. La formation a porté sur leur implication dans la gestion de la cité en matière de prises de décisions dans la lutte contre les changements, l’érosion côtière et dans la dégradation des aires protégées.

A côté des populations, d’autres acteurs comme les entreprises, les ONG, les représentants de l’Etat, les élus locaux sont concernés par le projet dont la mise en œuvre est du ressort exclusif de la coordination régionale de la CSCI.

Quinze région en Côte d’Ivoire bénéficient de l’exécution de ce projet dont cinq régions côtières et dix régions continentales.

(AIP)

bec/eaa/cmas