Cet article a été publié le: 25/01/23 4:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/La culture un levier efficace au service du développement durable (ministre)

Agboville, 25 jan 2023 (AIP) – La représentante du ministre de la Culture et de la Francophonie,  Sémon Pascaline a signifié mardi 24 janvier 2023 que la culture un levier efficace au service du développement durable, du dialogue et de la paix, lors de la célébration de la Journée mondiale de la culture Africaine et afro descendante (JMCA), à Agboville.

« La célébration de ce jour revêt d’une importance capitale en ce sens qu’elle est l’expression d’une dynamique nouvelle pour les acteurs du monde culturel. Elle nous offre une tribune pour questionner notre passé, notre présent et l’héritage qu’on voudrait laisser à nos progénitures. La culture est un levier efficace au service du développement durable, du dialogue et de la paix », a déclaré Mme Sémon.

Elle a signifié que le thème de la 4ème édition de la JMCA, « L’Afrique et les percussions » est en lien avec le retour attendu du grand tambour Ebrié Djidji Ayokwe, qui est au musée du Quai Branly (France).

Pour le représentant du parrain de la JMCA, Adou Gbalé, la promotion de la culture africaine et afro descendante est indispensable pour le développement du continent et pour l’humanité en général.

« Il faut promouvoir notre culture et valoriser notre patrimoine qui sont des moyens d’exprimer notre créativité, de se forger une identité propre et de renforcer ou préserver le sentiment d’appartenance à une communauté. L’objectif de cette journée, est de mettre en évidence et de célébrer les nombreuses cultures vivantes du continent africain et des diasporas africaines dans le monde », a indiqué M. Adou.

La célébration de la JMCA a été rythmée par une parade de différentes communautés résidantes à Agboville, des prestations d’artistes, un défilé de mode et une remise de diplôme d’honneur aux autorités locales.

Adoptée le 22 novembre 2019 à la Conférence générale de l’UNESCO, la Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante (JMCA) a été proclamée le 24 janvier à l’occasion de la 40e session de l’institution onusienne chargée de l’éducation, la science et la culture.

La précédente édition a été célébrée à Adiaké sous le thème « Le cinéma, vecteur de transmission des cultures africaines ».

(AIP)

Ena/ask