Cet article a été publié le: 8/04/21 16:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ « La dernière voix », première série musicale panafricaine pour déceler de nouveaux talents africains

Abidjan, 08 avr 2021 (AIP)- La chaîne panafricaine A+, la chaîne ivoirienne A+Ivoire et le Label Universal Music s’associent pour développer « La dernière voix », première série musicale de la société de production Plan A de l’Ivoirien Alex Ogou, annoncent les producteurs.

« Cette série ambitionne de mettre en lumière les plus belles voix d’Afrique » à travers un concours de musique lancé par une maison de musique pour trouver le meilleur jeune talent africain de l’année à l’issue de chaque saison de 52 épisodes.

Après un casting, cinq prétendants seront sélectionnés pour entrer en résidence dans un lieu secret appelé « La Laboratoire ». Le téléspectateur suivra, au fil des épisodes, les aventures de ces cinq chanteurs entre répétitions, séances de coaching vocal et prestations publiques. Le meilleur performeur sera sanctionné par un contrat d’artiste de cinq ans avec Universal music Africa.

Doutes, formations, et moments d’émotion intenses, la série, articulée autour du parcours de chaque candidat, va dévoiler le long processus de création d’un talent, expliquent les réalisateurs.

« Au travers de castings de mes précédentes fictions, j’ai constaté que beaucoup de nos acteurs étaient souvent des artistes pluridisciplinaires. Sachant aussi chanter, jouer d’instruments, danser, etc… Cette série représente la croisée des chemins de tous ces talents, mais où cette fois la fiction est au service de la réalité », déclare Alex Ogou, producteur exécutif des séries à succès Cacao et Invisibles.

Pour Universal music Africa, cette chaîne de télévision ouvre la voie pour développer de nouveaux formats originaux valorisant la créativité africaine, selon le directeur général, Franck Kacou.

« La télévision est un média puissant qui touche des millions de personnes, qu’il est important d’utiliser pour faire la promotion des talents du continent et cette série remplit pleinement cette mission », souligne pour sa part, le directeur général de la télévision, Damiano Malchiodi, qui dit être fier de « porter les voix africaines au-delà des frontières ».

La série de 52 x 26 minutes sera entièrement produite et tournée en Côte d’Ivoire et diffusée en exclusivité sur A+ et A+Ivoire.

(AIP)

aaa/fmo