Cet article a été publié le: 30/06/21 14:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La diplomatie ivoirienne s’engage à rendre les entreprises locales conquérantes dans la Zlecaf

Abidjan, 30 juin 2021 (AIP)- La diplomatie ivoirienne est engagée à rendre davantage les entreprises locales conquérantes dans la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), a indiqué mercredi 30 juin 2021, à Abidjan, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Daouda Diabaté.

Selon lui, les représentations diplomatiques et consulaires ivoiriennes à l’étranger entendent mettre tout en œuvre pour que ces entreprises soient davantage compétitives afin d’avoir la part de marché qui revient à la Côte d’Ivoire dans la zone de libre-échange continentale africaine.

Il s’exprimait lors d’une visite effectuée par le Comité National de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (CN-ZLECAf), au ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora.

Cette visite qui fait suite à une rencontre la veille avec le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, vise à « informer et sensibiliser sur l’Accord portant création de la ZLECAf, la stratégie nationale et l’état de mise en œuvre au niveau national, et avoir l’accompagnement de l’administration publique dans la mise en œuvre de l’Accord », a déclaré la secrétaire exécutive du CN-ZLECAf, Fatoumata Fofana.

Elle s’inscrit dans le cadre d’une tournée initiée par le CN-ZLECAf dans les administrations publiques et le secteur privé qui a débuté mercredi 23 juin 2021 à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, afin de présenter les enjeux de la Zone de libre-échange continental africain, mise en œuvre depuis le 1er janvier 2021.

La Zlecaf présente de nombreuses opportunités pour la Côte d’Ivoire, a indiqué Mme Fofana. Il est offert au secteur privé, une plus grande zone de libre-échange au monde avec 54 Etats membres, correspondant à un marché de 1,3 milliard de personnes et un produit intérieur brut (PIB) de 3000 milliards de dollars.

Elle offre l’avantage au secteur public, d’accélérer le processus d’industrialisation du pays par la création d’entreprises, de développer le capital humain par l’entrepreneuriat, et d’augmenter le bien-être social des populations par une croissance durable.

La Côte d’Ivoire a mis en place une stratégie de conquête du marché africain qui inclut la promotion des jeunes et de la femme dans le commerce continental africain, a indiqué la secrétaire exécutive du CN-ZLECAf.

(AIP)

eaa/ask