Cet article a été publié le: 15/03/21 15:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La direction régionale de la Culture et de la Francophonie du Béré initie un concours littéraire à Mankono

Mankono, 15 mars 2021 (AIP)- La direction régionale de la Culture et de la Francophonie de la région du Béré a organisé, samedi 13 mars 2021 au foyer des jeunes de Mankono, un concours littéraire destiné à donner la parole aux élèves des lycées et collèges du département de Mankono, pour les intéresser à la pratique de la lecture et contribuer à l’amélioration de leurs résultats scolaires, selon son premier responsable, Djinan Kouadio.

Ainsi, ce sont les élèves du lycée moderne et des collèges privés Iblo Fofana et Les Pédagogues qui ont pris part à la troisième édition dudit concours où ils ont été évalués dans trois disciplines, à savoir le résumé d’un roman, la poésie et le sketch portant sur le thème « la culture au service de la cohésion et de la paix ».

Une activité présidée par le préfet de Mankono, représenté par le sous-préfet Vanié Bi François, et en présence des responsables de l’éducation nationale, des chefs de services, des chefs coutumiers, des guides religieux et des enseignants.

« Nous avons voulu, par ce concours, que nos enfants puissent se familiariser avec la lecture et leur donner l’envie d’étudier pour être des personnes bien éduquées pour le développement de la Côte d’Ivoire », a déclaré M. Djinan Kouadio, indiquant vouloir traduire la vision de la ministre de la Culture et de la Francophonie qui les exhorte à contribuer à la culture de la paix et de la cohésion sociale.

Mesurant l’impact positif d’une telle activité sur les apprenants, le directeur régional de l’Education nationale de Mankono, représenté par le secrétaire général Koné Drissa, a adressé ses félicitations aux initiateurs et aux participants en indiquant que cette activité constitue non seulement un facteur de cohésion sociale, mais aussi un concours à l’épanouissement des apprenants, à la promotion des apprentissages et subséquemment à l’amélioration des résultats scolaires des enfants.

« Ce concours a été très instructif, nous retenons, entre autres, qu’il faut mettre en avant certaines valeurs culturelles telles que les alliances inter-ethniques pour faire prévaloir la paix et la cohésion sociale », a confié, à l’AIP, l’un des participants Donégué Aboubacar, élève en terminale A1 au collège privé Les Pédagogues de Mankono.

La deuxième édition a été annulée en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, a-t-on rappelé.

(AIP)

tdmsc/ako/kp