Cet article a été publié le: 2/12/22 16:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes et les jeunes filles du Lôh-Djiboua encouragées à s’enrôler sur la liste électorale

Divo, 02 déc 2022 (AIP) – La direction régionale du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant (MFFE) du Lôh-Djiboua a achevé, jeudi 1er décembre 2022, une série de séances de sensibilisation des femmes et des jeunes filles de la région, pour les encourager à se faire inscrire sur la liste électorale.

Le Directeur régional du MFFE du Lôh-Djoua, Doumbia Abdoulaye, a fait appel à la Fédération des organisations et associations féminines de Divo (FAOFDI), regroupant 255 associations de femmes du département de Divo, pour faire passer le message de la mobilisation de la gente féminine pour la réussite de la révision de la liste électorale.

M. Doumbia a demandé aux femmes de sortir nombreuses pour se faire enrôler jusqu’à la date du 10 décembre, date limite de l’opération de la Commission électorale indépendante (CEI), démarrée le 19 novembre 2022.

Les conditions d’enrôlement et les pièces à fournir ont été expliquées aux femmes de la FAOFDI, mardi, et d’autres associations de femmes ont été reçues, mercredi, à la grande salle de réunion de la direction régionale de la MFFE. Jeudi, la cible de la sensibilisation a été les élèves de l’Institut de formation et d’éducation féminine (IFEF) de Divo. Le centre social de Divo a également organisé à son niveau d’autres séances de sensibilisation durant les trois jours.

Des jeunes filles de l’IFFEF de Divo à une séance de sensibilisation à la direction régionale du MFFE

Le Directeur régional du MFFE a expliqué aux femmes qu’elles sont presqu’autant nombreuses que les hommes et doivent de ce fait être autant nombreuses à figurer sur la liste électorale. Or, remarque, M. Doumbia, les femmes étaient, à tous les niveaux, moins nombreuses à se faire enrôler sur la liste électorale de 2020.

Sur un total de 7,495 millions enrôlés en 2020 sur la liste électorale, l’on a enregistré 3,6 millions de femmes, soit 48,65%, et 3,8 millions d’hommes, soit 51,35%. Dans cette liste les jeunes de 18 à 35 ans étaient au nombre de 2,63 millions, dont 1,21 million de jeunes filles et 1,42 million de jeunes hommes.

Au regard des chiffres de 2020, les femmes et les jeunes filles majeures de l’IFEF ont été encouragées à relever le défi du nombre, en allant se faire enrôler dans les différents centre de vote actuellement ouverts pour la révision de la liste électorale. Elles ont décidé de faire passer le message et relever le défi du nombre.

Selon le Recensement général de la population et de l’habitat de 2021, la population électorale potentielle actuelle en Côte d’Ivoire est de 12,6 millions de personnes. Il reste un gap de cinq millions  environ à combler, dont au moins une forte population jeune à inscrire. Mais, deux semaines après le démarrage de l’opération, au regard du nombre quotidien des jeunes enrôlés, le bilan est jugé mitigé par certains agents enrôleurs.

(AIP)

jmk/ask