Cet article a été publié le: 19/08/22 8:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La directrice – pays de l’ONUSIDA élevée au grade d’Officier dans l’Ordre du mérite de la santé

Abidjan, 19 août 2022 (AIP)- La directrice – pays du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA), Brigitte Quenum, a été élevée au grade d’Officier dans l’Ordre du mérite de la santé avant de quitter la Côte d’Ivoire qu’elle a servi « loyalement » après cinq années .

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba a procédé, jeudi 18 août 2022, à cette décoration. Il a rendu au nom du gouvernement ivoirien, un hommage à Mme Quenum, « dame d’exception » qui s’est engagée aux côtés du pays et a contribué de façon significative, à l’atteinte des performances et grâce à qui le pays s’est doté d’un Plan stratégique national (PSN) de lutte contre les IST et le VIH/Sida pour la période 2021-2025.

« Après de cinq années de présence effective en Côte d’Ivoire et pour votre contribution énorme à la lutte contre le Sida ainsi qu’à l’amélioration de nos principaux indicateurs de lutte contre le Sida, je voudrais au nom du gouvernement, vous adresser nos remerciements et toutes nos gratitudes », a exprimé M. Dimba, saluant également le soutien de la directrice – pays dans la lutte contre la COVID-19.

Après avoir reçu les insignes, Brigitte Quenum a exprimé sa joie de recevoir cette médaille qui symbolise sa mission en Côte d’Ivoire et au-delà de sa personne, l’action de l’ONUSIDA dans le paysage de la riposte au VIH/Sida.

« Je reçois cette décoration comme un encouragement à poursuivre nos efforts pour atteindre les 3×95 et mettre fin au Sida en 2030 », a indiqué Mme Quenum, remerciant la Côte d’Ivoire qui est en mesure de mettre fin au Sida d’ici 2030, si les efforts sont maintenus, intensifiés et accélérés.

Elle a salué le leadership national et l’appropriation forte à tous les niveaux de la lutte contre la pandémie, l’implication de la Première dame, Dominique Ouattara, en sa qualité d’ambassadeur de l’ONUSIDA pour l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH, les efforts du gouvernement en matière de financement et le rôle de leader et de locomotive joué par la Côte d’Ivoire pour les autres pays de la sous-région.

(AIP)

bsb/cmas