Cet article a été publié le: 18/10/20 11:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La DMOSS du Hambol appelle à la condamnation des auteurs des grossesses en milieu scolaire

Niakara, 18 oct (AIP)- La Coordonnatrice du centre d’écoute et de conseils de la Direction de la mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire (DMOSS) de Katiola, Célestine Koné a appelé avec insistance les pouvoirs publics à une pénalisation des grossesses en milieu scolaire avec pour effets induits, une condamnation judiciaire des auteurs de ces “crimes”.

Lors  la troisième édition de la journée internationale de la fille célébrée, vendredi 16 octobre 2020, au lycée municipal de Niakara, Mme Koné a lancé un appel afin que, “les auteurs des harcèlements sexuels et des crimes, que constituent les grossesses en milieu scolaire, ne restent pas impunis par la loi “.

Aussi a-t-elle insisté auprès de la communauté éducative, des organisations de la société civile et des pouvoirs publics pour plus d’implication et d’engagement avec des actions d’envergure pour contrer ce fléau qui mine le système éducatif en Côte d’Ivoire et constitue un obstacle au maintien des jeunes filles à l’école et à l’achèvement de leur cursus scolaire.

La direction régionale de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (DRENET-FP) a enregistré 120 cas de grossesses dans les établissements scolaires du Hambol, dont 40 cas  au lycée municipal Henri Konan Bédié de Niakara et ce, au titre de l’année académique écoulée.

(AIP)

jbm/ebd/tm