Cet article a été publié le: 13/12/20 17:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La DRENET-FP de Bouaflé veut trouver des solutions au phénomène de congés anticipés des élèves

Bouaflé, 13 déc 2020 (AIP) – La direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) de Bouaflé a initié, samedi 13 décembre 2020, une rencontre de concertation avec toute la communauté éducative et les partenaires de l’école, en vue de trouver des solutions idoines au phénomène de départ précipité des élèves en congés de Noel et du nouvel an.

Au cours de cette réunion, les proviseurs des lycées de Gohitafla et de Zuénoula ont fait le point de la situation qui a prévalu dans la période du jeudi 10 au vendredi 11 décembre 2020, dans leurs établissements.

Ils ont dénoncé les agissements des élèves qui ont causé plusieurs dégâts matériels, notamment la destruction de la résidence du sous-préfet de Gohitafla par un incendie, le saccage des lycées de Gohitafla et de Zuénoula ainsi que du domicile du chef de brigade de la gendarmerie de Gohitafla.

Les participants à la rencontre, déplorant ces actes de vandalisme perpétrés par les élèves ont fait des propositions pour y  faire face.

Il s’agit, entre autres, de la fermeture de façon momentanée  des établissements saccagés, l’organisation des séances d’information, de prière et de sensibilisation des élèves,  la collaboration des équipes de l’administration scolaire avec les organisations des élèves et étudiants dont la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ainsi que l’organisation des élèves pour défendre leurs établissements.

Le DRENET-FP de Bouaflé, Sina Ouattara a exprimé ses remerciements aux participants pour leurs contributions et sa compassion aux chefs d’établissements victimes, soulignant sa volonté de prendre des mesures idoines pour prévenir ce phénomène.

(AIP)

ns/kam