Cet article a été publié le: 3/09/20 13:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La Fondation ICI lance une nouvelle stratégie pour avoir un impact à l’échelle dans les communautés cacaoyères (Communiqué)

Abidjan, 03 sept 2020 (AIP) – La Fondation International Cocoa Initiative (ICI) a publié officiellement, le jeudi 03 septembre 2020, sa nouvelle stratégie qui définit une vision pour aider les communautés de cacao à prospérer grâce à la promotion des droits des enfants et des travailleurs.

La nouvelle approche de la Fondation ICI vise à catalyser le développement des systèmes de prévention et de remédiation afin d’atteindre tous les enfants et adultes exposés au travail des enfants ou au travail forcé, rapporte un communiqué de presse transmis à l’AIP. La Fondation appelle à une expansion massive des efforts de tous les acteurs du secteur du cacao pour y parvenir.

Le secteur du cacao est confronté à un grand défi. Selon les estimations, environ un enfant sur trois vivant dans les zones de culture du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana (qui représentent plus de 65 % de la production mondiale de cacao) est impliqué dans le travail des enfants. Le travail forcé, bien qu’à une échelle plus localisée et limitée, est également un réel problème au sein des chaînes d’approvisionnement agricoles.

Pour relever ces défis et protéger tous les enfants et adultes à risque, l’ICI estime qu’une expansion massive des efforts, y compris un investissement et un engagement plus importants, est nécessaire de la part de tous les acteurs du secteur du cacao qui ont une responsabilité partagée d’agir.

La nouvelle stratégie de la Fondation ICI pour 2021-2026 établit une feuille de route pour réaliser sa vision de communautés de producteurs de cacao prospères au sein d’une chaîne d’approvisionnement en cacao digne, durable et gérée de manière responsable.

L’ICI estime que trois piliers clés doivent être mis en place pour permettre au secteur des chaînes d’approvisionnement responsables fondées sur des systèmes et des services qui, de manière responsable et transparente, préviennent et remédient au travail des enfants et au travail forcé dans toute la chaîne d’approvisionnement du cacao.

Le deuxième pilier est relatif à un environnement favorable avec des politiques et des lois locales, nationales et internationales qui inspirent, motivent et obligent à progresser, depuis la législation sur les droits humaines dans les pays consommateurs de cacao jusqu’aux politiques qui continuent à faire progresser l’accès à une éducation de qualité et à la protection sociale dans les pays producteurs de cacao.

Le troisième porte sur des approches coordonnées pour soutenir la collaboration, l’alignement et la responsabilité dans l’industrie du cacao et du chocolat, la société civile, les gouvernements et les donateurs afin de maximiser leur impact collectif.

Opérant depuis treize ans pour améliorer la protection des enfants dans les communautés de cacao, la Fondation ICI et ses partenaires de l’industrie du cacao, des gouvernements et de la société civile, ont fait des progrès significatifs dans la lutte contre le travail des enfants. Rien que depuis 2015, ce travail a permis d’améliorer la protection de plus de 380 000 enfants.

Des progrès ont été réalisés, mais malgré cela, la ICI estime que seulement 10 à 20% des communautés de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire sont couvertes par les approches de suivi et de remédiation conçues pour réduire le travail des enfants. À l’avenir, le rôle de la Fondation sera de conduire le secteur du cacao vers une couverture de 100 % en innovant, en catalysant et en soutenant le développement et la mise en œuvre de politiques et de pratiques efficaces.

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie, l’ICI se concentrera sur trois domaines essentiels, à savoir l’innovation et l’apprentissage, la promotion technique et le renforcement des capacités et des systèmes.

La Fondation espère que ces efforts inspireront et assureront la couverture à 100 % requise des systèmes de diligence raisonnable en matière des droits humaines qui préviennent et remédient au travail des enfants et au travail forcé. Selon le communiqué, 25% de la chaîne d’approvisionnement complète sera couverte par le travail direct de la ICI avec ses partenaires, tandis que la Fondation utilisera son influence pour mener des efforts collectifs afin de couvrir les 75% restants de la chaîne d’approvisionnement. Cela aura un impact positif sur la vie de 1,7 million d’enfants d’ici 2025.

“Cette nouvelle stratégie est ambitieuse. Nous visons une couverture complète des risques liés au travail des enfants et au travail forcé dans toute la chaîne d’approvisionnement du cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire, ce qui implique d’atteindre 70 % d’enfants de plus que dans le cadre de notre stratégie précédente”, a déclaré Nick Weatherill, directeur exécutif de l’a Fondation ICI.

(AIP)

cmas