Cet article a été publié le: 22/06/21 11:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/La Fondation Tony Elumelu forme plus de 200.000 entrepreneurs africains dans 54 pays du continent

Abidjan, 22 juin 2021 (AIP)- La Fondation Tony Elumelu (TEF), la principale organisation philanthropique en Afrique qui autonomise les jeunes entrepreneurs africains des 54 pays africains, a achevé avec succès la formation de plus de 200 000 entrepreneurs aux compétences de base en gestion d’entreprise dans le cadre de son programme d’entrepreneuriat TEF 2021.

Selon une note d’information transmise, mardi 22 juin 2021 à l’AIP, la formation en gestion d’entreprise a été dispensée exclusivement sur TEFConnect, la plate-forme numérique exclusive de la fondation qui fournit un programme de renforcement des capacités, des conseils et des réseaux commerciaux à plus d’un million d’Africains.

La formation en gestion d’entreprise du programme d’entrepreneuriat de la TEF donne aux entrepreneurs les compétences essentielles nécessaires pour lancer et gérer leurs affaires à un stade précoce de la croissance.  Avec un programme unique qui prend en compte les sujets liés au lancement de l’entreprise, sa gestion et ses principes fondamentaux, son leadership et sa croissance, la sélection et la constitution d’une équipe.

Lors de cette formation, les apprenants ont été invités à des séances d’information hebdomadaires, dans le cadre de la formation, pour répondre aux préoccupations pertinentes et partager les mises à jour essentielles du programme. Tous les entrepreneurs ont reçu un soutien actif auprès de coaches et de mentors qui ont fourni des conseils techniques, des conseils et une interaction individuelle tout au long de la durée du programme de formation.

S’exprimant sur cette étape importante, le PDG de ladite fondation, Ifeyinwa Ugochukwu a justifié que l’engagement de la structure à transformer l’Afrique est encore renforcé par la passion, la résilience et le talent des entrepreneurs de haute facture.

« Notre programme offre une opportunité holistique aux entrepreneurs d’apprendre, de grandir et de contribuer au développement de leurs communautés. », a-t-il mentionné

La formation, qui est l’un des sept piliers du programme d’entrepreneuriat de la TEF, a été dispensée dans les langues officielles africaines, notamment l’anglais, le français, le portugais et l’arabe, et plus de 40 pour cent des participants formés étaient des femmes.

(AIP)

bsb/tm