Cet article a été publié le: 22/09/22 21:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/La gendarmerie nationale fait le bilan de l’intégration des femmes

Yamoussoukro, 22 sept 2022 (AIP) – Un séminaire de réflexion sur le bilan de l’intégration des acteurs féminins dans le corps d’élite de la gendarmerie ivoirienne s’est ouvert jeudi 22 septembre 2022 à Yamoussoukro en présence de la ministre de la  femme, de la famille et de l’enfant Touré Nassénéba.

Cette rencontre qui va durer trois jours est un exercice pour évaluer l’intégration du personnel féminin à la gendarmerie nationale.

Depuis août 2014 les femmes ont progressivement  intégré la gendarmerie qui compte à ce jour 371 personnels  féminins dont 11 officiers.

« Afin de donner tout son sens à ce recrutement de plus en plus important, il apparait opportun de dresser un bilan du processus d’intégration et de réfléchir aux moyens de le parfaire », a indiqué le commandant supérieur de la gendarmerie, Gal Alexandre Touré Apalo.

Il a appelé les participants aux travaux de Yamoussoukro notamment les personnels féminins à donner le meilleur d’eux-mêmes « afin que les propositions qui en sortiront puissent se révéler opportunes et bénéfiques pour vous et celles qui arrivent ».

Pour la ministre Touré Nassénéba la question de la participation et de la représentativité des femmes dans le secteur de la sécurité et de la défense ne doit pas être vue « ni comme un privilège, ni comme une faveur ni comme une assistance ».

Il s’agit selon elle de « restaurer la femme dans ses droits » en qualité de citoyenne et actrice de développement.

(AIP)

gso/ask