Cet article a été publié le: 16/11/20 13:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La géoinformation essentielle dans le développement des projets (CNTIG)

Abidjan, 16 nov 2020 (AIP)- Le comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) assure que la géoinformation est essentielle dans le développement des projets, selon une note parvenue lundi 16 novembre 2020 à l’AIP.

L’information géographique est généralement utilisée dans l’élaboration et la planification de projets. Elle est devenue une source d’information incontournable. « En politique, en économie ou dans la vie privée, 60 à 80 % des décisions prises s’appuient sur une référence spatiale. L’on a recours presque quotidiennement, à des informations géographiques », indique le document.

Les technologies de géo-information permettent la collecte, le traitement, l’analyse, la visualisation et la diffusion de données géo spatiales efficace, rapide et de façon rentable, en utilisant les systèmes mondiaux de positionnement, la télédétection et des systèmes d’information géographique (SIG), pour faciliter la prise de décisions liées au développement.

Le CNTIG, pour aider la Côte d’Ivoire à adresser les défis du changement climatique, les risques dus aux catastrophes, la sécurité alimentaire, la pénurie d’eau (…), élabore la cartographie permettant de visualiser le projet, développe un outil de ciblage, conçoit un tableau de bord dynamique pour la synthétisation des informations et la gestion des risques pour les décideurs et met à disposition un outil de suivi-évaluation des projets et programmes de développement.

La gestion de projet consiste à appliquer les méthodes, techniques, et outils de gestion spécifiques aux différentes étapes du projet, de l’évaluation de l’opportunité jusqu’à l’achèvement du projet.

Le CNTIG emploie des experts pour aider les professionnels des structures publiques et privées à renforcer leurs capacités et celles de leurs employés en ce qui concerne le management des projets. Il invite les professionnels, les étudiants et décideurs à s’inscrire dans la dynamique de l’usage de la géoinformation.

(AIP)

gak/ask