Cet article a été publié le: 31/03/21 17:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La HACA veut contribuer à un développement “harmonieux” du secteur de la communication audiovisuelle

Abidjan, 31 mars 2021 (AIP)- La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a organisé, vendredi 26 et samedi 27 mars 2021, à Grand- Bassam, un séminaire interne de réflexion dans le but de contribuer à un développement “harmonieux” du secteur de la communication audiovisuelle, en constante évolution du fait des mutations technologiques.

Selon une note d’information transmise à l’AIP par son service de communication, les thèmes débattus ont porté sur la présentation du processus de la Télévision numérique terrestre (TNT) et recommandations, la présentation d’un avant-projet d’ordonnance relative à la régulation des médias audiovisuels en ligne, la présentation des Termes de référence (TDR) de la table ronde relative à la mesure d’audience, la présentation du Plan d’actions prioritaires (PAP) 2021, la présentation d’un projet de protocole monitoring des médias audiovisuels en ligne, le processus opérationnel de la régulation de la communication audiovisuelle.

Selon le président de cette structure, René Bourgoin, de nombreux défis corollaires des mutations technologiques invitent à une adaptation constante du système de régulation, et ce, en dépit des nombreuses activités menées à savoir la libéralisation du secteur audiovisuel, la migration vers la TNT, la régulation des médias audiovisuels en périodes électorales, les propositions de textes légaux et réglementaires au Gouvernement et les avis émis.

A l’ouverture des travaux, M. Bourgoin a donc invité chacun à une plus grande implication dans les activités de la HACA et plus spécifiquement dans les travaux de ce séminaire interne en vue de disposer de textes susceptibles de renforcer la régulation du secteur de la communication audiovisuelle.

La HACA avait déjà organisé une table ronde le 17 février, en vue de trouver une solution à l’exploitation illégale des services audiovisuels via Internet, rappelle-t-on.

(AIP)

fmo