Cet article a été publié le: 24/06/21 11:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La journée de l’enfant africain célébrée à Abidjan 

Abidjan, 24 juin 2021 (AIP)- Des organisations d’enfants avec l’appui financier de l’organisation non gouvernemental Save the children ont organisé mercredi 23 juin 2021, à  la permanence du Médiateur de la République sis à Cocody-Abidjan, une cérémonie de célébration de la journée de l’enfant africain (JEA).
Placée autour du thème national “la protection des enfants en Côte d’Ivoire 30 ans après la mise en place du comité africain d’experts sur les droits et le bien être de l’enfant, bilan et perspectives”, la célébration de la JEA vise à se souvenir de ces enfants et des actions qu’ils ont menées avec bravoure pour défendre et revendiquer leurs droits.
“En célébrant cette journée de l’enfant africain, les organisations d’enfants de Côte d’Ivoire veulent pleinement jouer leur rôle d’acteur à part entière dans la réalisation de leurs droits et cela en portant à la connaissance de l’opinion publique nationale toute sa détermination et son dynamisme”, a indiqué Raissa Koné, au nom de toutes les organisations initiatrices de cette cérémonie.
De plus, l’organisation de cette journée par les enfants en tant qu’ acteurs met en exergue l’un des principes fondamentaux des droits de l’enfant qui est la participation. A cet effet, Mlle Koné a remercié la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Nasseneba Touré et à travers elle ses directions techniques notamment la Direction de la protection de l’enfant pour son engagement sans faille à la réalisation des droits de l’enfant.
Pour sa part, le chef de cabinet du Médiateur de la République, Dogoua Sara Soumahoro, a engagé les enfants à être des exemples de demain et des travailleurs acharnés pour construire une Côte d’Ivoire meilleure.
Avec l’appui technique de Save the Children, cette cérémonie de célébration de la journée de l’enfant africain  a été organisée de concert par le Forum des organisations non gouvernementales et des associations d’aide à l’enfance en difficulté, à l’enfance en difficulté, SOS Violences sexuelles et l’Association des enfants et jeunes travailleurs de Côte d’Ivoire.
 Le 16 juin 1976, des centaines d’ adolescents sud-africains ont trouvé la mort pour avoir réclamer une éducation de qualité. En hommage à ces braves adolescents tombés pour mener ce noble combat, tous les 16 juin et ce depuis 1991, cette journée a été instituée.
(AIP)
tg/tad/ask