Cet article a été publié le: 22/04/21 7:38 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La journée mondiale de lutte contre le paludisme, dimanche à Divo

Divo, 22 avr 2021 (AIP) – Le préfet de région du Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, Kouakou Assoman, et une délégation du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique, et de la Couverture maladie universelle, ont annoncé, mercredi 21 avril 2021, à la salle de réunion de la préfecture, la tenue à Divo, dimanche, de la cérémonie officielle de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, en présence du ministre, Pierre Dimba.

L’annonce a été faite aux représentants des différentes composantes de la population du département de Divo. « Dimanche 25 avril 2021, à partir de 09H00, se tiendra, dans la cour de la mairie de Divo la cérémonie officielle de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, en présence du ministre de la santé lui-même, et de partenaires du ministère dans cette lutte, dont des ambassadeurs », a déclaré le préfet Kouakou Assoman.

La cheffe de délégation du ministère de la santé, Dr Bleu Thérèse (à g.) et Dr Kodji Florent (à d.)

La cheffe de délégation du ministère de la santé, Dr Bleu Thérèse, Sous-directrice du Programme national de lutte contre le paludisme, chargée de la communication, et le Directeur départemental de la Santé et de l’hygiène publique de Divo, Dr Kodji Florent, ont expliqué les raisons du choix de Divo.

Dr Bleu a souligné que la Côte d’Ivoire est passée de 3222 cas de décès en 2017 à 1816 cas de décès en 2020. Ainsi, note-t-on, le taux de décès a diminué de moitié mais, à l’inverse, constate-t-on, les cas de paludisme continuent d’augmenter. Et à Divo, l’on est à 724 cas de paludisme pour 1000 habitants, alors qu’au plan national ce ratio est de 422 cas pour 1000 habitants.

« C’est ce qui justifie le choix de Divo pour la célébration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme », a précisé Dr Bleu Thérèse. Ce sera également, a-t-elle ajouté, l’occasion pour lancer officiellement la campagne nationale de distribution des moustiquaires.

Le préfet de région a invité les populations à se mobiliser pour cette cérémonie officielle, afin d’en faire une réussite et faire en sorte qu’à terme cette pandémie diminue considérablement dans le département de Divo.

Le paludisme est la maladie qui tue le plus parmi les maladies infectieuses. Elle cause plus de morts au niveau d’individus ayant un faible taux d’immunité, à savoir les enfants de zéro à cinq ans, les femmes enceintes, et les personnes vivant avec le VIH-SIDA.

(AIP)

jmk/ask