Cet article a été publié le: 5/08/22 16:42 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La mairie d’Abobo octroie 30 tricycles à des jeunes de la commune

Abidjan, 05 août 2022 (AIP) – Sur l’initiative de la maire d’Abobo, Kandia Camara, 30 jeunes artisans ont reçu chacun un tricycle devant servir pour le transport de marchandises.

Les engins leur ont été remis, jeudi 04 août 2022 à la mairie, au cours d’une cérémonie officielle tenue en présence du 3e adjoint au maire, Koné Siaka, représentant la première magitrate de la commune, a rapporté, vendredi, cette administration sur sa page facebook.

“Elle nous honore. Abobo compte au moins 800 000 artisans. Ces engins permettront à ces jeunes de créer des activités génératrices de revenus. Ainsi, ils pourront faire face aux charges de leurs familles respectives. C’est sans doute une manière de répondre aux questions d’emploi des jeunes,si chères au Président de la République Alassane Ouattara”, a-t-il indiqué.

Au nom du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Albert Kouatelaye a remercié Kandia Camara pour son engagement. Pour lui, cette action, tout en permettant l’automatisation et l’auto-emploi des jeunes à travers des activités génératrices de revenus, contribuera à faire baisser le seuil de pauvreté estimé de 37% à environ 25% à l’horizon 2030 conformément au programme sociale du Gouvernement “Une Côte d’Ivoire Solidaire”.

Porte-parole des bénéficiaires, Koné Mamadou a remercié la maire et toutes les entités qui ont contribué à l’octroi de ces tricycles, notant qu’ils changeront la vie des jeunes artisans. “Notre promotion, ‘Promotion Kandia Camara’ vous fera honneur en respectant les engagements que nous avons pris pour rembourser ces prêts et permettre aux autres jeunes de pouvoir en bénéficier”, a-t-il ajouté.

Sur les 30 motos, les artisans d’Abobo ont reçu 20 et ceux d’Anyama, 10. Cette action s’inscrit dans le cadre du projet “Un artisan, une moto” visant à améliorer les conditions de vie des artisans.
Les engins sont remis aux jeunes artisans sous forme de crédit professionnel bancaire avec un taux préférentiel de 7%, sur une durée de remboursement de 24 mois, conclut le texte.
(AIP)
cmas