Cet article a été publié le: 27/07/21 17:25 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre Myss Belmonde Dogo s’imprègne du fonctionnement de l’OSCS

Abidjan, 27 juil 2021 (AIP)- En tournée dans les structures sous sa tutelle, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Myss Belmonde Dogo, a visité, lundi 26 juillet 2021, l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale (OSCS) dont elle s’est imprégnée de l’organisation et du fonctionnement, en présence de l’ensemble du personnel.

Selon un communiqué de la structure transmis mardi à l’AIP, le directeur général de l’OSCS, Coulibaly Tiohozon Ibrahima, a rappelé la création et les missions de sa structure et énuméré ses réalisations majeures.

Celles-ci concernent notamment la mise en place d’un Mécanisme d’alerte précoce (MAP) avec un réseau de plus de 2500 moniteurs couvrant l’ensemble des sous-préfectures, le développement d’un Système intégré de production et de gestion de l’information stratégique en matière de Solidarité et de Cohésion sociale (SIPGIS-SCS).

L’OSCS a aussi installé 25 commissions régionales, mené une enquête d’opinion sur le niveau de la solidarité et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire en 2016, élaboré des Indicateurs de solidarité et de cohésion Sociale en 2019, installé trois cellules universitaires d’alerte précoce en 2021, entre autres.

Au titre des perspectives, il a indiqué que la définition de la valeur de l’Indice national de solidarité et de cohésion sociale (INSCS) se fera tous les deux ans pour apprécier l’état de la solidarité et de cohésion sociale, « une activité importante ».

A la fin de cette présentation, la ministre a félicité le directeur général de l’OSCS et l’a exhorté à poursuivre le renforcement du Mécanisme d’alerte précoce.

La visite de la ministre Myss Belmonde Dogo a également été marquée par la tenue de la réunion de cabinet à la salle de situation de l’OSCS avant une visite guidée des locaux de l’établissement, sis à Cocody-Angré 7e tranche.

(AIP)

aaa/cmas