Cet article a été publié le: 17/09/21 16:16 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La nouvelle saison culturelle de l’Institut français officiellement lancé

Abidjan, 17 sept 2021(AIP)-  L’Institut français de Côte d’Ivoire a officiellement lancé sa nouvelle saison culturelle, vendredi 17 septembre 2021, autour du thème « Transmissions », a annoncé son directeur délégué, Zié Yacouba, lors d’une conférence de presse au sein de l’établissement, au Plateau, à Abidjan.

« Nous avons choisi ce terme ‘Transmissions’ car il est d’actualité dans le milieu culturel. La transmission est un cadre formel pour que les artistes puissent transmettre pédagogiquement leur savoir-faire afin de perpétrer leurs œuvres. Meiway est l’un des artistes phares qui animera cette nouvelle saison vendredi 17 septembre 2021 à l’Institut français », a expliqué M. Zié.

Justifiant le choix de Meiway, il a indiqué qu’il a traversé des générations d’artistes. C’est aussi une façon de dire aux artistes que les concepts sont bons mais un concept qui dure dans le temps est mieux. « La Côte d’Ivoire a un problème de transmission il faut qu’il y ait des archives qui permettent à la culture ivoirienne de se renouveler mais en se basant sur ce qui s’est passé avant », a-t-il conclu.

La directrice du pôle français de l’Institut français d’Abidjan, Céline Desbos, a souligné que cette année, la structure va recentrer ses activités au cirque des débats d’idées avec le public qui est le fruit d’un échange avec les partenaires dans un contexte ivoirien à la rencontre de deux cultures sur des sujets qui  interpellent et qui intéressent.

Ce thème va donc se décliner sur six dates tous les derniers jeudis du mois dans des lieux différents. On parlera notamment de français, de transmission de valeurs, de transmissions d’histoires mais également de reconstruction, a-t-elle ajouté.

Au menu de cette nouvelle saison culturelle, des prestations artistiques de Meiway, le roi du “Zoblazo”. L’artiste passera en revue ses hits au cours de deux concerts live avec son orchestre le Zo.Gang. Cette rentrée culturelle sera aussi marquée par un hommage à l’écrivain Amadou Hampâté Bâ, une chorégraphie de Jean-Paul Méhansio, des contes de Fah Ba, un récital de Toumani Diabaté et Amy Koïta ainsi que des débats d’idées sur des thématiques. L’Institut célèbrera également les 18, 19 et 20 novembre, une activité dénommée « novembre numérique » à l’international.

(AIP)

ad/cmas