Cet article a été publié le: 8/09/21 15:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La police renforce les capacités des agents de sécurité à Sassandra

Sassandra, 08 sept 2021 (AIP)- Le commissaire de police de Sassandra, Claver Séhi, a organisé lundi 6 septembre 2021, une séance de formation dans les locaux de la préfecture, en vue de renforcer les capacités des agents de sécurité et des vigiles commis à la surveillance des établissements publics et privés de la ville.

Cette formation fait suite aux cambriolages commis ces derniers mois dans des structures de l’Etat. Les vigiles des sociétés de gardiennage, les gardes de sous-préfecture en service à Sassandra, accompagnés des responsables des services dont ils ont la charge de surveiller, ont bénéficieé de cette formation organisée dans le cabinet du préfet de région du Gbôklê.

Dans le mois d’août, les locaux de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire, ceux de la sous-préfecture abritant les bureaux de l’Office national d’identification (ONECI) ont été cambriolés. Bien avant, dans le mois de mai, le centre des impôts de Sassandra a subi un cambriolage, un peu plus de deux millions FCFA ont été emportés.

Selon la police, ces faits délictueux sont imputables directement ou indirectement aux agents de sécurité ou aux vigiles commis à la surveillance de ces édifices. Les présumés coupables ont été arrêtés par la police qui les a remis au procureur. Ils sont tous placés sous mandat de dépôt et leurs complices sont activement recherchés.

Au regard de ces événements, le commissariat de police de Sassandra a initié une formation de ces agents de sécurité pour leur rappeler leurs  responsabilités et leurs missions. « Vous devez travailler en étroite collaboration avec la police, la gendarmerie, qui sont les forces républicaines. Nous vous demandons de nous alerter dans la discrétion en vue de nous permettre de mettre hors d’état de nuire les bandits.  Vous devez être à vos postes. Si la faute vient de votre irresponsabilité nous serons dans l’obligation de vous mettre aux arrêts », a précisé Claver Sehi.

Il a organisé un footing à travers la ville afin d’activer une nouvelle dynamique de collaboration entre la police et les agents de sécurité, mardi 7 septembre 2021.

(AIP)

iv/tad/cmas