Cet article a été publié le: 5/05/21 8:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La police sensibilise les populations de Gagnoa sur la radicalisation dans le terrorisme

Gagnoa, 05 mai 2021 (AIP)- Le préfet de police des régions du Gôh et du Lôh-Djiboua, commissaire divisionnaire Kouassi Boa Felix, a sensibilisé mardi 04 mai 2021, les populations de Gagnoa, sur le radicalisme dans le terorrisme afin de les prévenir de ce fléau menaçant et les invités à collaborer avec les forces de défense et de sécurité.

« Dénoncez et informez la police sur tout ce qui vous semble suspect.  Sachez que ce n’est nullement faire preuve de délation », a recommandé le commissaire Boa Félix, insistant que “même si vous pensez que ce n’est pas utile, donnez l’information, nous apprécierons”.

Il a rappelé que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique de la police de proximité mise en place par la haute hiérarchie des forces de défense et de sécurité.

Une réunion tournante est ainsi organisée à l’initiative du préfet de police,  au cours de laquelle le point de la situation sécuritaire est fait entre agents des forces de sécurité. Ensuite la police invite les populations à un échange sur un thème donné, dont “la radicalisation dans le terrorisme” en ce qui concerne la rencontre du mois de mai.

La radicalisation dans le terrorisme, les cibles, les facteurs déterminants et les caractéristiques de la radicalisation ont été expliqués à la population présente, qui a manifesté un grand intérêt pour le sujet traité, avant de promettre d’aider les forces de défenses et de sécurité ivoiriennes, dans le combat qu’elles mènent contre cet appel au recrutement transnational de personnes, pour commettre des actes terroristes.

La rencontre de Gagnoa a été organisée par le commissariat du premier arrondissement de Gagnoa, placé sous les ordres du commissaire Diomandé Souleymane, chef de service du premier arrondissement.

(AIP)

Dd/ask