Cet article a été publié le: 27/10/21 15:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ La population de Bondoukou invitée à collaborer avec les FDS pour lutter contre le grand banditisme

Bondoukou, 27 oct 2021 (AIP) – Le préfet de la région du Gontougo et du département de Bondoukou, Sory Sangaré a invité la population de sa circonscription administrative à collaborer avec les Forces de défense et de sécurité (FDS), afin de lutter efficacement contre le grand banditisme.

Lors d’une réunion du Comité de défense et de sécurité, mercredi 27 octobre 2021 à Bondoukou (Nord-est), en présence des acteurs du transport et directeurs et chefs de service, M. Sangaré a demandé à la population de fournir aux FDS et aux chefs des communautés des informations à temps en cas de mouvements de personnes suspects autour d’elle.

« Nous devons prêter attention pour qu’au moindre fait, l’on puisse le porter à la connaissance des commandants », a-t-il fait savoir, se félicitant de la mise en place de deux brigades par l’Etat de Côte d’Ivoire. Il s’agit notamment de la brigade routière et de recherches basées à Abengourou pour endiguer la grande criminalité.

Pour l’administrateur civil, la population doit amener les FDS à réussir leur mission régalienne en refusant de se faire enrôler par ces bandits de grand chemin et en respectant les éléments sur le terrain qui ont prêté serment pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

En septembre 2021, une rencontre d’échanges s’était tenue à Bondoukou en vue de la mise en place d’un cadre de concertation entre les acteurs frontaliers des localités de Poni (Burkina Faso) et Doropo (Nord-est de la Côte d’Ivoire).

Cette rencontre, initiative de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Gouvernorat de la région du Sud-ouest du Burkina Faso et la préfecture de Doropo avait pour objectif le renforcement de la sécurité et la stabilité des frontières et une gestion harmonieuse et concertée de l’espace frontalier.

(AIP)

zaar/ask